Volocopter : le taxi du futur

Terminé les bouchons, le taxi volant passe bientôt vous chercher ! Loin du taxi de Bruce Willis dans le Cinquième élément, le Volocopter se déplace tel un drone à l’aide de 18 rotors électriques.

 

Les airs seront-ils vraiment le prochain lieu de circulation en ville ?

C’est ce que laisse présager la société allemande Volocopter et son drone taxi éponyme, prêt à transporter des passagers à son bord. Depuis son premier vol d’essai en 2013, la technologie a bien avancé comme ont pu le démontrer les ingénieurs présents lors du dernier CES de Las Vegas. Mis en avant durant le salon par Intel, dont les processeurs équipent l’engin, le Volocopter a fait forte impression.

L’appareil devrait pouvoir, selon ses concepteurs, transporter deux personnes en toute autonomie en zone urbaine, à une vitesse allant de 50 à 100 km/h, à condition bien sûr d’avoir les autorisations légales nécessaires. Il embarque une dizaine de processeurs Intel assurant le contrôle du vol, la sécurité, la stabilité et la gestion des 18 rotors.

Les premières utilisations imaginées pour le Volocopter sont pour les transports en commun. Il intègrera pour cela neufs batteries indépendantes, des parachutes embarqués, et des systèmes de contrôle pour la sécurité.

 

 

Le Volocopter, prochainement en service à Dubaï

A Dubaï, où l’appareil volant avait fait ses preuves lors d’un vol d’essai de quelques minutes à 200 mètres du sol en septembre dernier, les autorités l’envisageraient comme taxis autonomes. Une suite logique aux motos drones volantes Hovebike Scorpion-3 testées dans la ville en octobre dernier !

Ces drones taxis pourraient ainsi compléter l’offre de transport insuffisante de la ville. Les passagers pourraient réserver leur taxi volant sans pilote et, en attendant qu’il arrive, suivre son trajet sur une application dédiée. Ils pourraient transporter de manière automatisée deux passagers sur une vingtaine de kilomètres.

Les autorités prépareraient la mise en route de ces taxis volants dans les airs de l’Émirat pour 2022. Dubaï pourrait ainsi rendre autonome 25 % de son réseau de transport d’ici à 2030, le temps également d’obtenir les autorisations nécessaires auprès de l’aviation civile des Émirats arabes unis.

 

 

Le rêve des voitures volantes bientôt réalité avec Volocopter

Volocopter n’est pas le seul engagé dans la course aux voitures volantes, Porsche vient d’annoncer qu’il pourrait étudier la conception de véhicules volants à l’image d’Airbus, Uber et Volocopter.

Depuis Léonard De Vinci les hommes rêvent de voitures volantes pour se déplacer individuellement. Si la technologie ne semble n’en être encore qu’à ses balbutiements, le rêve se rapproche de la réalité avec les tests concluants de Volocopter.

Les dernières spéculations permettent d’imaginer qu’un quart du trafic soit pris en charge par des drones volants d’ici 2030. Reste à définir un cadre juridique pour réglementer les couloirs aériens au quotidien !

Cécile Dard

Partager cet article

Read Full Story