Aux limites de l’innovation

Vincent : l’IA qui transforme les dessins à la manière d’une toile de maître

Peindre comme Pablo Picasso ou Vincent Van Gogh n’est pas donné à tout le monde. Mais une entreprise britannique a dévoilé une intelligence artificielle, baptisée Vincent, capable de reproduire le style du peintre à partie de croquis.

 

Les ingénieurs de Cambridge Consultants aiment l’art : c’est l’une des raisons qui les a poussés à concevoir Vincent, une intelligence artificielle capable de transformer un simple croquis en œuvre rappelant le travail d’illustres peintres. Van Gogh, Cézanne, Picasso… les styles captés par l’IA sont nombreux grâce au travail des développeurs, qui ont appris à Vincent à faire des rapprochements entre un dessin exécuté par une personne sur une tablette et les styles de différents artistes faisant partie de l’histoire de l’art.

 

Du gribouillage à l’œuvre d’art

« Ce que nous avons développé aurait été impensable pour les pionniers du deep learning » explique Monty Barlow, expert dans le domaine chez Cambridge Consultant. « En combinant avec succès différentes approches de l’apprentissage de la machine, comme la formation contradictoire, la perte de perception et la formation de bout en bout des réseaux empilés, nous avons créé quelque chose d’extrêmement interactif, prenant les germes d’une idée esquissée et permettant à l’histoire de l’art humaine de l’investir. »

 

Le testeur est invité à venir dessiner sur une tablette, à l’aide d’un stylet. En temps réel, Vincent analyse le croquis et le rapproche du style artistique le plus approprié. Et l’analyse évolue en même temps que le dessin, jusqu’à ce que le testeur décide que son « œuvre » est terminée. L’intelligence artificielle est capable de proposer, au terme de l’expérience, un résultat « achevé ». Et comme l’intelligence artificielle est basée sur l’apprentissage en profondeur, elle continue de collecter des informations et de s’enrichir au fur et à mesure de l’expérience, pour affiner sa perception.

 

Des possibilités infinies

L’expérience menée par les équipes de Cambridge Consultants avec Vincent démontre qu’il reste encore une manœuvre de progression conséquente dans le domaine des intelligences artificielles. Les ingénieurs estiment que cela démontre qu’une IA est capable de générer des résultats de manière précise et fluide dans une quantité quasiment infinie de domaines. La technologie développée pour Vincent pourrait servir pour générer des scénarios de formation et des simulations très variées. « Nous sommes ravis d’être à l’avant-garde d’une industrie émergente et transformatrice, et d’utiliser l’art pour révolutionner l’apprentissage par la machine » se félicite Monty Barlow.

Picasso et Van Gogh ne se doutaient sûrement pas que leur art participerait à une technologie d’avenir telle que l’intelligence artificielle…

 

Crédit photos : Vincent / Cambridge Consultant

 

Audrey Oeillet

Partager cet article

Read Full Story