Aux limites de l’innovation

Ski connecté : préparez vos vacances 2.0 à la neige

Il ne suffit pas d’embarquer n’importe quel wearable dans son sac à dos pour faire du ski connecté : choisissez plutôt des équipements qui embarquent de la tech comme la semelle connectée CARV ou les masques 2.0 d’Oakley et de Zeal Optics. Vous améliorerez vos performances et ramènerez à la maison de beaux souvenirs de haute montagne en HD !

 

CARV, la semelle connectée qui fait coach

Lancée sur Kickstarter il y a deux ans, le projet de tracker CARV a fait du chemin. Ces semelles se glissent dans n’importe quelle chaussure de ski et peuvent recueillir l’ensemble des données de votre session de glisse. Avec 98 points de contact et un capteur qui se clipse sur la monture, rien ne leur échappe ! Les données sont ensuite traitées et analysées dans l’idée de délivrer des conseils pour améliorer sa technique. S’ajoute un bilan complet de la journée avec vitesse maximale atteinte, dénivelé, distance parcourue…

Enfin, l’application propose un coaching vocal en temps réel. Il pourra vous guider pour améliorer la symétrie de vos figures, en évaluant notamment votre balance : si votre flip n’est pas parfait, c’est peut-être que vous êtes trop en avant ou trop en arrière à tel moment. CARV promet 30 heures d’autonomie, ça laisse le temps de faire des progrès ! Pour les adeptes de la compétition entre amis, le tracker vous donnera une idée précise de vos performances : vous pourrez enfin élire le meilleur skieur de votre bande !

 

Les masques connectés : que choisir ?

On en entend parler depuis plusieurs années et pour cause, l’Oakley AirWave 1.5 n’est pas un masque de ski comme les autres : la marque a noué il y a quelques années un partenariat avec Recon, filiale d’Intel, pour créer un masque connecté ultra high tech. C’est donc tout naturellement que l’objet embarque entre autres un GPS, un accéléromètre, un baromètre et une connectivité Wifi et Bluetooth !

L’utilisateur baisse légèrement le regard et peut lire les informations sur le petit écran qui s’affiche en bas à droite de son champ de vision : pendant la performance, il pourra avoir accès aux données de vitesse et d’altitude qui défilent au fur et à mesure de la glisse.

 

Oakley AirWave 1.5
Oakley AirWave 1.5

 

Le GPS localise la position de l’utilisateur et lui indique l’ensemble des pistes de différentes couleurs à proximité. Il est possible également de repérer la position des autres possesseurs du masque. Le déroulement des menus se contrôle avec une télécommande qui s’attache autour du bras.

Le masque est un véritable relai du smartphone puisque toutes les notifications apparaissent en temps réel sur l’écran ! Il fait aussi mp3 pour ceux qui souhaiteraient glisser en musique, à condition de s’équiper d’écouteurs supplémentaires. Son autonomie lui permet de tenir toute une journée sans problème.

Quelques applications ont été conçues pour exploiter les possibilités du AirWave. GoPro a notamment décidé de faire de l’écran du masque un retour vidéo pour sa caméra. Le casque est actuellement disponible pour moins de 340€ sur le site de la marque.

 

D’autres alternatives moins coûteuses existent sur le marché, notamment les masques de Zeal Optics qui se déclinent en deux gammes high tech. Le Z3 GPS embarque un écran 16/9 qui affiche instantanément les données de vitesse, d’altitude, les statistiques de sauts et la géolocalisation. Il est également relié au logiciel Recon HQ pour conserver les données de ses performances sur l’ordinateur.

 

Le HD2 quant à lui mise tout sur la prise de vue : équipé d’une caméra permettant de filmer des vidéos en 1080p et de prendre des photos de 12MP, le tout directement transmis au smartphone. De quoi se remémorer tous ses exploits jusqu’aux prochaines vacances d’hiver !

Cette vidéo permet de se faire une idée des images recueillies par le HD2 :

 

Chausser des skis intelligents, un rêve qui devient réalité ?

Au-delà des accessoires indispensables qui embarquent des capteurs et qui permettent d’améliorer sa pratique sportive, les plus expérimentés rêvent d’un ski connecté. On ne parle plus de la pratique sportive mais bien de l’équipement.

La marque de ski Rossignol s’est associée avec la start-up PIQ qui conçoit des dispositifs intelligents pour le sport afin d’imaginer le premier ski connecté.

Une première collaboration a permis de voir naître un capteur ultra performant capable d’analyser les angles, les transitions, la force, la vitesse, la fréquence des virages et plus encore le PIQ ROBOT.

L’idée est d’intégrer ce capteur aux skis emblématiques de Rossignol, les Hermo Master. Le prototype, dévoilé l’année dernière à l’ISPO, embarque également GAIA, le premier système d’intelligence artificielle de compréhension autonome des gestes sportifs. Grâce à un écran LED, l’utilisateur peut visionner en temps réel les données collectées grâce aux algorithmes de motion-capture. Le ski n’est pas encore commercialisé, mais on espère le voir sur le marché pour les prochaines vacances d’hiver.

Partager cet article

Read Full Story