Se numériser soi-même en 3D

Copypod 3D

Une entreprise chinoise a conçu un ingénieux système modulable permettant de réaliser des images numériques en 3D de n’importe quoi, y compris l’être humain. Il faut cependant beaucoup de place pour s’en servir !

 

Vous avez envie de disposer d’une copie numérique de votre corps, par exemple pour pouvoir réaliser une impression en 3D de vous-même ? C’est désormais possible grâce à l’entreprise chinoise People’s Industrial Design Office (PIDO), qui a développé un ingénieux système baptisé Copypod 3D.

Copypod 3D

Derrière ce nom se cache une sorte de demi-sphère modulable à l’envi, composée de tiges métalliques que l’on peut déployer pour agrandir l’espace de la sphère en question. A l’intérieur, on trouve plus de 100 appareils photos numériques qui, en se déclenchant exactement en même temps, capturent l’objet ou la personne sous tous les angles, pour reconstituer ensuite le tout numériquement.

La sphère est, par ailleurs, entourée de panneaux lumineux, pour un éclairage optimal. S’il faut bien évidemment un ordinateur doté d’une importante puissance de calcul pour recomposer l’image obtenue, le Copypod 3D repose quant à lui sur le système connu depuis longtemps et nommé sphère d’Hoberman, d’ailleurs souvent utilisé dans différentes gammes de jouets de construction à monter. La sphère commence sous la forme d’une boule, et s’étend au fur et à mesure qu’elle est déployée grâce à un système de coudes flexibles.

 

Petits objets et groupes de personnes

« Le réglage minimal permet de numériser de tous petits objets, tandis que le réglage maximal est suffisamment grand pour numériser un groupe de personnes » explique l’entreprise PIDO. « Il suffit de déclencher un seul des appareils photos pour déclencher le reste, et prendre les sujets en haute résolution, et en couleurs. »

L’objectif de ce système est de proposer un rendu permettant des impressions 3D en haute résolution, tout en proposant une méthode qu’il est possible de déployer et de transporter si besoin. Pour le moment, l’entreprise n’a pas donné plus de détails : on ne sait pas avec quel logiciel les photos sont compilées, par exemple. Mais les applications de ce type existent déjà : ce qui n’existait pas, c’était un système du genre du Copypod 3D. A l’avenir, une telle machine devrait fortement faciliter la numérisation d’objets de tous types en trois dimensions. On imagine cependant que ce système est très couteux puisqu’il inclut tout de même une centaine d’appareils photos puissants, et nécessite un ordinateur doté d’une importante capacité de calcul.

Copypod 3D

Malgré cela, c’est sans doute le futur de la numérisation 3D, qui devrait aller de pair avec des impressions 3D de plus en plus précises et proches de la réalité. Une autre façon de se faire tirer le portrait !

Partager cet article

Read Full Story