Aux limites de l’innovation

Quand le design rencontre la technologie

En s’appuyant sur des technologies récentes, parfois même en les détournant, designers et créateurs nous proposent des objets d’un genre nouveau. Voici 5 exemples de ces réalisations.

 

Paprcuts, solide comme le papier

Les Berlinois de Paprcuts proposent une gamme de portefeuilles, portemonnaies, étuis de smartphones aussi fins et légers que du papier, mais solides, très solides. Leur secret ? Le Tyvek, un textile non tissé de fibres de polyéthylène haute densité créé par DuPont de Nemours.

Étanche, résistant aux acides, légèrement élastique, ce matériau, plus couramment utilisé pour la réalisation de combinaisons de sécurité, est de plus non toxique et recyclable.

 

 

SketchChair, le design communautaire

Mêlant open source et conception assistée par ordinateur, SketchChair est un outil gratuit dévolu au design de petit mobilier en kit. Le plan créé en 2D, prend automatiquement en compte les contraintes de fabrication de l’objet, la résistance des matériaux, etc. Les modèles sont ensuite partagés avec la communauté d’utilisateurs et le fichier peut être envoyé à une entreprise spécialisée dans la découpe laser. Il est en prime possible d’utiliser une imprimante standard pour réaliser de craquantes miniatures en papier.

 

Ruecup, le design de proximité

En parcourant les villes, il est courant de croiser par hasard du mobilier abandonné sur un trottoir. Afin de ne plus compter que sur la chance, le moteur de recherche Ruecup propose un système de localisation sur plan, basé sur le volontariat. Et ça marche ! Une simple visite sur le site permet de s’en convaincre, oui, les « annonces » sont à jour.

La chaise idéale, le petit meuble pratique que vous cherchez depuis des années vous attendent peut-être au pied d’un immeuble. Le site répertorie aussi électroménager, vieux vêtements, etc.

 

Mag Lev, musique planante

On pourrait presque parler de nouvelle tendance tant le nombre de bibelots utilisant la suspension magnétique fleurissent depuis quelques années : miniatures de vaisseaux spatiaux, bonsaïs, lampes qui lévitent au-dessus de leur support, etc. Avouons-le, il y a quelque chose de fascinant dans cette technologie à base d’électro-aimants ultrapuissants.

Sur le même principe, la platine disque Mag Lev se propose d’allier l’utile à l’agréable, le design et la pureté du son. Sans contact physique avec le moteur d’entraînement, vibrations et résonances du plateau sont réduites au maximum lors de la lecture d’un vinyle. Et en plus, c’est beau.

 

 

Musée Saint-Raymond, open 3D

Belle initiative du musée archéologique Saint-Raymond de Toulouse. Le MSR propose à ses visiteurs d’enrichir leur expérience par une utilisation de la numérisation 3D des œuvres romaines présentées.

Cette technologie, en offrant l’opportunité d’observer un objet sous tous les angles, est un formidable outil d’analyse. Dans le cadre de sa politique open data, le musée met en ligne gratuitement les données 3D d’une douzaine d’œuvres par le biais de Sketchfab. Les fichiers peuvent ainsi être utilisés par des étudiants, des chercheurs, intégrés à divers projets (licence CC-BY-SA) ou pourquoi pas, faire l’objet d’une impression 3D.

 

Cyrille Baron

Partager cet article

Read Full Story