Aux limites de l’innovation

Nantes Digital Week : la ville explore les possibles numériques

Smart Cities, coding, téléportation, transports du futur… pas de doute, la Nantes Digital Week a su piquer notre curiosité ! Disséminés un peu partout dans la ville et sa périphérie, de nombreux petits événements ont permis au grand public comme aux professionnels de découvrir les innovations autour du numérique.

 

Nantes engagée dans le numérique

La grande ville du Pays de la Loire s’est depuis plusieurs années engagée sur la voie du numérique et de la digitalisation de ses services, au point de devenir l’une des plus grandes représentantes des Smart Cities françaises. C’est dans cette optique qu’est née la Nantes Digital Week il y a 4 ans. L’année dernière, l’événement qui a eu lieu du 14 au 24 septembre a accueilli 115 500 participants. “L’objectif, c’est de rendre accessible le numérique au plus grand nombre : enfants, personnes en recherche d’emploi, handicapés…” a expliqué Francky Trichet, adjoint au Numérique et à l’Innovation à la mairie de Nantes dans un entretien accordé au Monde “Le numérique impacte tout un chacun et bouleverse notre rapport à l’autre, au travail, à la ville, à l’espace, au temps, ajoute Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole et Maire de Nantes. Notre volonté est de faire du numérique un moyen pour construire une ville plus juste, plus solidaire, plus durable, plus attractive pour que chacun s’approprie le numérique pour mieux vivre son quotidien.

 

 

La programmation et la création… pour tous

Avec plus de 150 associations, entreprises, laboratoires, universités, écoles et collectifs pour animer cette édition 2017 de Nantes Digital Week, tout un chacun pouvait y trouver son bonheur et de belles découvertes. Les enfants n’ont pas été oubliés. Jamais trop jeunes pour s’initier aux nouvelles technologies, des ateliers leur étaient dédiés pour découvrir de manière ludique les secrets de la programmation.

Pendant que les plus jeunes bidouillent sur Scratch pour faire fonctionner un petit robot, les parents ne restent pas les bras ballants. Des ateliers étaient également prévus pour initier les adultes qui souhaitent prendre en marche le train des nouvelles technologies avec le Nantes Digital Show.

Présentes à seulement 27 % dans le domaine du digital, les femmes professionnelles du numérique ont aussi organisé leurs rencontres. L’objectif de la table ronde Digital For Women était de discuter et d’initier celles qui douteraient de leurs capacités à entrer dans ce monde par peur de ne pas être qualifiées, en faisant usage des réseaux sociaux.

 

Téléportation et transports du futur

Impossible de ne pas être piqué par la curiosité quand on lit “la téléportation, c’est maintenant !” sur le programme de la Nantes Digital Week. La Poste, Microsoft et la marque Silkke ont en effet mis en place un dispositif de création d’un avatar holographique avec le casque Onepoint. Les visiteurs pouvaient ainsi créer leur représentation numérique et la “téléporter” de Nantes à Saint-Nazaire et inversement.

 

 

De son côté, la société Enedis proposait aux professionnels une conférence autour de SMILE (Smart Ideas to Link Energies), un projet de déploiement d’un grand « réseau électrique intelligent » entre 2017 et 2020, en partenariat avec les régions Bretagne et Pays de la Loire. Une façon de connaître les grands projets de la ville mais également dans les nouveaux marchés à venir et dans lesquels investir.

Partager cet article

Read Full Story