Les indispensables de la cuisine high tech et écologique

Dans nos cuisines, la technologie n’invente rien, elle ré-invente. Comment révolutionner les indispensables comme le grill, la poubelle ou encore le lave-vaisselle en les rendant plus compact, plus sains et plus écologiques ? Découvrez trois machines innovantes qui pourraient changer votre quotidien !

 

Cuisiner sain avec BioLite, le premier barbecue sans fumée

C’est l’automne : la période idéale pour se retrouver entre amis autour d’un feu de camp pour partager des grillades. Il fait ni trop chaud, ni encore trop froid : la chaleur du barbecue est bienvenue pour réchauffer les esprits avant d’allumer le chauffage… L’odeur d’été qu’il dégage nous ferait bien vite oublier que la fumée qui en émane peut-être toxique. Il n’y a pas de fumée sans feu, mais peut-on imaginer du feu sans fumée ? La société BioLite a peut-être trouvé la solution miracle pour révolutionner la pratique du barbecue.

Lancé sur Kickstarter le 18 septembre, BioLite FirePit est un dispositif de chauffage au bois innovant qui peut servir pour faire la cuisine ou simplement comme feu de camp, mais sans dégagement de fumée indésirable. Mieux encore, il permet à son utilisateur de contrôler la hauteur des flammes via une simple application smartphone.

Ce dispositif innovant permet ainsi de passer des soirées conviviales autour d’un foyer sain, sans se soucier de la hauteur des flammes ou de la température de cuisson. Utilisé comme chauffage, il n’y a plus qu’à se laisser bercer par les ondulations du feu !

BioLite FirePit
BioLite FirePit permet de profiter de la chaleur du feu sans fumée désagréable

 

Comment cela fonctionne ? Ici, pas de combustibles chimiques ni de gaz mais du bois, tout simplement. Pour éviter de dégager de la fumée, rien de plus simple : de l’air est éjecté aux bons endroits et le tour est joué.

Afin de réussir ce tour de passe-passe, le FirePit embarque 51 appareils disposés à des endroits clés, qui servent à propulser de l’oxygène sur le feu grâce à un ventilateur. Ce dernier se situe à l’intérieur du bloc d’alimentation et peut être chargé via un port USB. Le bloc peut aussi servir de système de recharge pour vos propres appareils connectés.

Le système est optimisé pour créer une température uniforme et un mélange optimisé des gaz à l’intérieur du foyer, ce qui améliore la combustion.

Il est possible de contrôler le débit d’air du ventilateur pour ajuster l’intensité des flammes. Cela peut se faire directement sur la machine, ou bien via Bluetooth grâce à une application gratuite conçue pour l’appareil.

 

 

BioLite FirePit est encore aujourd’hui en campagne de financement participatif sur Kickstarter. Il est disponible en pré-commande pour 199$.

 

Réduire ses déchets alimentaires avec la bio-station Qlima

Grâce au tri sélectif, le poids des déchets commence doucement à diminuer. Mais la gestion de ces déchets nécessite un traitement lourd et coûteux. La France produit près de 11 000 kilos de déchets par seconde, soit 345 millions de tonnes par an. Individuellement, chaque français produit environ 500 kg d’ordures ménagères par an. Si une certaine prise de conscience s’installe progressivement dans les foyers, il reste du chemin à faire. Et si la technologie nous aidait individuellement à réduire nos déchets ?

Le fabricant d’appareils pour la maison Qlima se propose de réduire le volume de nos déchets organiques grâce à un procédé simple et innovant : la déshydratation ! Véritable alternative high tech au compost, la station WR01 a tout pour séduire.

Du haut de ses 35 centimètres de hauteur, la machine ne prendra pas de place sur le plan de travail de la cuisine. En plus d’être compacte, elle s’intègre dans tous les décors grâce à son design épuré et moderne.

Qlima
Un design moderne et sobre qui s’intègre dans toutes les cuisines !

 

Son ouverture donne accès à un bac intérieur d’une capacité de 5 litres qui permet d’accueillir les déchets organiques (peaux de banane, riz, pâtes et autres denrées alimentaires). Une fois les déchets intégrés dans la machine, celle-ci lance un cycle d’environ 19h pour déshydrater le tout et faire réduire le volume. Pas de panique : il est possible d’y jeter de nouveaux éléments en permanence, la station relancera un cycle à chaque fermeture.

Au bout d’un cycle, le poids et le volume des déchets seront réduits de 80 % par rapport aux données initiales. En prime, les odeurs et les bactéries sont éliminées ! Vous pourrez ainsi dire adieu aux mouches et autres insectes qui ont l’habitude d’envahir votre cuisine dès que les déchets alimentaires s’accumulent dans la poubelle. L’appareil possède 2 puissants filtres à charbon disposés à l’arrière.

Cette machine est actuellement en vente pour environ 240€. Attention, elle est plutôt gourmande en énergie : le fabricant indique qu’il faudra compter en moyenne 0,087 kWh, soit environ 0,15 € par jour.

 

Confier sa vaisselle à Bob, le lave-vaisselle connecté et écologique

Lauréate du concours French Tech Diversité 2017, la startup Dann Technologies souhaite réinventer un des incontournables de la cuisine : le lave-vaisselle. Avec « Bob », elle invente l’appareil le plus compact et le plus rapide du monde.

startup Dann technologies
l’équipe de la startup Dann technologies

 

Bob ne s’adresse pas vraiment aux familles nombreuses : du haut de ses 45 cm, il n’offre que 40 cm de profondeur pour nos assiettes. Cependant, il fera le bonheur de tous ceux qui auraient renoncé à investir dans un lave-vaisselle avant de connaître son existence. Adapté aux petits espaces et facile à transporter, les étudiants, les célibataires et les plus nomades d’entre nous seront enchantés de lui confier la tâche la moins glamour de leur journée !

Design prototype de Bob, le plus high tech des lave-vaisselle.

 

Intelligent et connecté, Bob est un petit condensé de technologie avec son écran couleurs 2,2 pouces et sa connexion Wi-Fi ou Bluetooth. Bob surprend aussi par son efficacité puisqu’il est capable de laver et sécher la vaisselle en seulement 20 minutes.

Les créateurs de ce lave-vaisselle high-tech ont aussi voulu faire un geste pour la planète : celui-ci ne consomme que 3 litres d’eau par cycle, c’est-à-dire moins qu’un simple lavage à la main qui en consomme 5 fois plus !

Partager cet article

Read Full Story