Aux limites de l’innovation

Le ski connecté dévale les pistes

La technologie a réussi à conquérir les plus hauts sommets pour se mettre au service des skieurs. Equipement high-tech et station innovante, tout est proposé pour un ski 2.0. Et vous, choisirez-vous de rester connecté ?

 

Rossignol et Piq mesurent les performances du skieur

Il suffit de glisser un petit capteur sans fil dans un petit accessoire que l’on fixe avec une sorte de strap de cheville sur sa chaussure de ski, puis de se connecter à l’application dédiée pour tout savoir de sa façon de skier. Voici la promesse du leader de l’équipement de ski Rossignol et de la start-up française PIQ qui se sont associés. Le capteur mesure la vitesse, la rapidité d’exécution d’un virage, sa courbe, la qualité des sauts, le temps de ski effectif… Des graphiques sont édités à la fin de chaque session. On peut donc se rendre compte de ses progrès mais également se challenger entre amis ou se comparer à des champions soutenus par Rossignol et qui utilisent aussi l’appareil. Des conseils sont dispensés en fonction des résultats ainsi que des messages d’encouragement. Comptez 200€ environ. Rossignol propose également des applications telles que Ski Pursuit pour enregistrer ses performances, retrouver son tracé GPS et partager ses résultats avec sa communauté de skieurs. Enfin, le fabricant a signé en 2015 un partenariat avec CEA Tech pour inventer le ski de demain…

0d40ae02-4d43-4eac-a41d-dfdcd897ee43

 

Oakley, le masque connecté

Pas bête… Ce casque de ski connecté Oakley intègre le HUD (Heads-up display, affichage tête haute en français) Recon Snow 2. Ce qui permet d’afficher tout ce dont vous pouvez avoir besoin sur votre smartphone… sur le verre de votre masque ! En dévalant les pentes, on visualise directement sa vitesse, le dénivelé, les sauts et la distance parcourue. Grâce au “buddy tracking”, on peut visualiser ses amis connectés dans les environs, ou voir le plan des pistes pour éviter de se perdre ! On peut aussi se servir de ses Oakley Airwave 1.5 pour télécommander sa GoPro… en plus de sa musique ! Mais pour obtenir ce tableau de bord nouvelle génération, il vous faudra débourser 550€. Rassurez-vous, pour ce prix, vos yeux seront protégés du soleil comme de la réverbération !

oakley

 

Des chaussures adaptées avec le Bootdoc 3D Scanner

Certaines boutiques de location de ski en station s’équipent de ce scanner qui établit une image des deux pieds en trois dimensions. Il fournit des données de mesure sur la longueur et la largeur du pied, la hauteur du coup de pied, le tour de cheville… Le tout s’affiche sur une tablette. Le système peut ainsi donner des recommandations de taille. À l’aide de ces données, le vendeur trouve plus facilement les chaussures de ski adaptées à chaque morphologie.

 

Des stations à la pointe

Plus d’une trentaine de stations de ski offrent aujourd’hui du wifi gratuitement aux vacanciers et certaines vont encore plus loin dans la technologie. A Tignes en Tarentaise comme sur le domaine skiable Paradiski (Les Arcs, Peisey Vallandry, La Plagne), l’application des stations personnalise l’expérience utilisateur en ciblant les besoins des skieurs selon leurs profils : trouver le parcours adapté à son niveau, skier au soleil… On peut suivre en temps réel les ouvertures des pistes, l’enneigement, la météo…

Dans les Alpes, le domaine des Sybelles vient de lancer la nouvelle version de son application avec GPS intégré afin de s’orienter en haut des sommets. Elle permet aux skieurs de se géolocaliser mais aussi de bien visualiser les dénivelés de leur parcours avant de se lancer.

Val Thorens gère le flux de ses skieurs grâce à son système Ski Flux permettant de mesurer en temps réel la fréquentation sur les pistes. Son application peut ainsi donner des itinéraires pour éviter de perdre trop de temps aux remontées !

Courchevel a adopté les Beacons, ces petites balises qui transmettent des signaux par Bluethooth. Ils permettent de recevoir en temps réel des informations adaptées en fonction de l’heure et du secteur dans lequel vous vous trouvez.

La station Saint-Gervais Mont Blanc a installé, au sommet du Mont-Joux, un « Hotspot Photo » pour permettre aux skieurs de se prendre en photo via une caméra haute définition. La photo est transféré, via l’application, sur le smartphone … avec vue imprenable sur le Mont Blanc  ! De la même façon une vidéo zone est en place sur le boardercross « Charlotte la Marmotte ». En déclenchant les caméras au départ du parcours ludique, les exploits des skieurs sont capturés en vidéo puis envoyés par mail.

 

Nathalie Bloch-Sitbon

Share This Article

Read Full Story