Aux limites de l’innovation

Le miroir connecté, bientôt le meilleur conseiller beauté ?

Et si, à défaut d’un miroir magique qui décrète arbitrairement qui est la plus belle, on pouvait recevoir quelques conseils beauté juste en se regardant dans la glace ? C’est ce que propose Panasonic au Japon, avec la création d’un miroir connecté capable d’analyser les traits du visage de son utilisateur et de lui prodiguer des conseils beauté personnalisés.

 

Un miroir pour répondre aux attentes de chacun

Ce miroir intelligent utilise la nanotechnologie déjà présente pour les télévisions ultra HD. Il balaie le visage présenté à lui grâce à des capteurs capables de repérer les petites imperfections. L’outil propose ensuite des astuces en fonction du visage, et permet également d’imprimer le maquillage adéquate. Fini donc les phases de test pour trouver la bonne couleur de teint ou la bonne façon d’appliquer un phare sur les paupières, le miroir sait exactement quoi proposer selon le maquillage souhaité.

C’est en effet l’objectif de Sachiko Kawaguchi, en charge du développement du miroir. Pour lui l’enjeu est de proposer à l’utilisateur la meilleure façon d’adopter le look qu’il souhaite. Panasonic souhaite ainsi répondre à la tendance au Japon, mais aussi dans d’autre pays, selon laquelle beaucoup de jeunes gens modifient leur visage via des applications sur leur téléphone.

7f5a810a37eb55481ae603f77ae002cb

Un marché lucratif à conquérir

Le marché de la beauté et des produits cosmétiques représente en effet une grande manne pour les industries au Japon. On estimait en 2014 la valeur de ce marché à 72 milliards de yen, soit à peu près 580 millions d’euros.

Un créneau que Panasonic décide de prendre en proposant une relation personnelle et privilégiée avec son outil. La firme envisage d’ailleurs de créer une base de données où chaque utilisateur pourra télécharger son maquillage favori et l’imprimer sur un support particulier. La matière utilisée pour accueillir le maquillage est un matériau que l’on retrouve dans la chirurgie, et qui peut être appliquée directement sur le visage.

b-tech-a-20170109

Un miroir magique en 2020 ?

Panasonic se montre donc très attentif à la demande et aux désirs des utilisateurs. « Pour nous, la chose la plus importante c’est de ne pas montrer aux clients comment leurs modes de vie doivent être, mais de les consulter et de créer des tendances ensemble. Alors que les besoins des consommateurs sont en train de se diversifier progressivement, la première chose à faire est d’offrir une solution personnalisée pour répondre aux nécessités de chacun. » explique Sachiko Kawaguchi.

Le miroir connecté est toujours au stade de développement, une présentation dans les salons de beauté et une commercialisation est envisagée à l’horizon de 2020. Pour le moment, Sachiko Kawaguchi estime être à 30% du processus de développement, la tâche la plus compliquée étant de trouver comment produire à grande échelle ces petits supports d’impression de maquillage.

Partager cet article

Read Full Story