Aux limites de l’innovation

La « voix » de Stephen Hawking pour tous

L’interface machine ACAT (Assistive Context-Aware Toolkit), développée par Intel Labs, permet au physicien Stephen Hawking d’interagir avec son ordinateur, mais aussi de « parler » et de communiquer avec le monde extérieur. Il s’agit d’une véritable avancée technologique qui pourra être mise à profit dans diverses situations de handicap. C’est pourquoi Intel et Stephen Hawking ont décidé de publier en open source cette interface homme-machine sous licence Apache 2.0, ce qui permettra à des développeurs de créer leurs propres interfaces, adaptées à d’autres formes de handicap.

« Cette plate-forme open source, développée par Intel Labs, va permettre aux personnes malades ou handicapées d’avoir pleinement accès aux capacités et aux applications de leurs ordinateurs, par le biais d’interfaces très limitées et adaptées à leur condition », explique Sai Prasad, responsable du projet. « Ainsi les utilisateurs pourront communiquer plus facilement avec les autres grâce à la simulation de clavier, la prédiction de mots et la synthèse vocale. Cela permettra la réalisation d’une série de tâches telles que l’édition, la gestion des documents, la navigation sur le Web et un accès e-mail ».

 

Stephen Hawking ACAT Intel
Le professeur Stephen Hawking utilisant ACAT

Étendre la portée

Initialement ACAT fut créé pour Stephen Hawking, impliqué tout au long du processus de développement qui a duré trois ans. Ainsi le professeur fut un élément essentiel dans la mise en place de cette technologie, de sa conception à sa validation et son exploitation. Une fois que le système est apparu stable, fiable et performant, il était logique que la démarche suivante se tourne vers d’autres formes de handicaps qui pourraient profiter d’ACAT. « Notre espoir en libérant ce code, qui est désormais une plateforme configurable facilement pour s’adapter aux besoins, est que les développeurs se l’approprient, qu’ils améliorent le système prédictif, et qu’ils aillent encore plus loin en ajoutant de nouvelles fonctionnalités », poursuit Sai Prasad. « ACAT est conçu pour fonctionner sous Windows (pour le moment) et est parfaitement compatible avec de nombreux équipements tels des caméras, des interrupteurs infrarouge, des touches, des senseurs et bien d’autres encore. Nous n’en sommes qu’un début ! »

Stephen Hawking ACAT Intel

Une technologie qui va changer la vie de milliers de personnes

Aujourd’hui, ACAT est une technologie mature qui ne demande qu’à évoluer encore et toujours pour apporter plus de solutions. Au quotidien, il est clair qu’elle va changer la vie de milliers de personnes, tant du côté de celles qui souffrent de handicaps que de leurs proches avec lesquels ils pourront retrouver la possibilité d’échanger et de se faire entendre. Autre atout, ACAT promet la liberté retrouvée tant dans l’utilisation de certains logiciels conçus spécifiquement ou modifiés selon les usages (comme Word par exemple), que dans l’exploitation d’un ordinateur : rédaction de documents ou d’e-mails, tenue de conférences, recherche sur le Web ou lecture de fichiers PDF deviennent accessibles.

Stephen Hawking ACAT Intel
Le professeur Stephen Hawking utilisant ACAT

Essayez ACAT

Stephen Hawking ACAT IntelNous ne pouvons que vous inviter à essayer ACAT, par souci de comprendre les enjeux et les possibilités qui sont derrière. Le fait que le code soit disponible à tout un chacun est une véritable opportunité qui devrait permettre de voir fleurir, dans les mois et les années qui viennent, des solutions toujours plus performantes et adaptées, qui changeront la vie de ceux qui en ont le plus besoin.

 

Pour télécharger la version open source d’ACAT : https://01.org/acat & https://github.com/01org/acat/releases

Vous trouvez un guide d’utilisation à cette adresse : https://01.org/sites/default/files/documentation/acat_user_guide.pdf

Share This Article

Related Topics

Innovation technologique

Read This Next

Read Full Story