La Poste soigne ses clients avec son carnet de santé numérique

Le groupe La Poste a fait parler de lui cette année au CES en présentant une nouvelle application destinée à remplacer les carnets de santé papier qui sont attribués à chaque naissance.

 

Terminé le carnet de santé papier, il pourra rester au placard. La version numérique de cet indispensable bible médicale individuelle arrive enfin avec le carnet de santé numérique lancé par La Poste au dernier CES.

 

 

Destiné au grand public et aux professionnels de la santé, ce carnet va permettre à chacun d’enregistrer toutes ses informations médicales, de les suivre et de les transmettre à son médecin si besoin. Accessible depuis janvier dans les appstore Google et Apple, l’application La Poste eSanté doit faciliter le suivi et par conséquent la prévention pour les patients. Compatible avec les objets connectés médicaux comme les tensiomètres, glucomètres, thermomètres ou pèse-personnes de toutes marques, cette application gardera en mémoire tous les paramètres de l’utilisateur. Le malade pourra montrer à son médecin l’historique de ce qu’il a fait sans se tromper ni rien oublier.

Plus de problème non plus de date de rappels pour les vaccinations… un vrai soulagement pour tous les parents qui n’arrivent jamais à décrypter les derniers pages du carnet de santé et ne savent pas si tout est bien à jour… y compris pour eux-mêmes !

 

Un stockage sécurisé

Entièrement sécurisée, l’application héberge les données de santé sur la plateforme de la filiale Docapost du groupe qui est l’un des principaux hébergeurs de données de santé en France. Les informations de l’application sont stockées dans l’espace numérique santé du coffre-fort Digiposte +. Par ailleurs, lors de la première utilisation, une double authentification, à la fois par email et par téléphone est demandée.

L’utilisateur rempli ensuite son profil de santé, sexe, date de naissance, taille, poids, ethnicité, fumeur, grossesse pour les femmes, antécédents de santé et historique familial. Il termine par la configuration du tableau de bord avec les infos qu’il souhaite voir affichées en priorité ainsi que les risques de santé qu’il veut suivre de près (cardiovasculaire, diabète de type 2, métabolique). A la fin, il est possible d’ajouter un code à 4 chiffres pour accéder à l’application, attention ce code est non modifiable et non récupérable, notez-le dans votre répertoire à mots de passe !

Très pratique, vous pourrez à tout moment générer un rapport complet de votre profil médical au format pdf. Cependant il est impossible de rentrer ses RDV médicaux afin de ne pas oublier ses visites annuelles par exemple, c’est vraiment dommage. L’application est toute nouvelle et vouée à s’ouvrir et s’améliorer pour être un véritable outil de communication entre les médecins et les patients. Hôpitaux, médecins, laboratoires, mutuelles et assureurs s’intéressent à ce nouveau carnet de santé. Il pourrait faciliter le suivi du parcours santé lors d’une pathologie chronique, mais également la surveillance post-opératoire, si le patient accepte bien sûr de partager ses données personnelles.

 

Cécile Dard

Partager cet article

Read Full Story