La 5G, star avant l’heure du MWC de Barcelone

Bien que son déploiement ne soit pas attendu avant 2020, la 5G était présente au détour de toutes les allées du Mobile World Congress 2018. A travers des démonstrations, des expérimentations et des cas d’usages, les acteurs de la mobilité veulent montrer le potentiel de la 5G, notamment pour les entreprises.

 

Faible latence et gros débits, la 5G apporte des promesses scintillantes au monde des communications qui devraient permettre de développer de nouveaux usages. Sur les stands du Mobile World Congress de Barcelone, le logo 5G s’affichait en grandes lettres, accompagné des premiers prototypes et de premières applications, au-delà de l’utilité évidente, prônée par tous, de la 5G dans le segment de la voiture autonome.

 

Un mini réseau 5G en démo

Orange avait ainsi installé, avec Huawei, un mini-réseau 5G dans Barcelone permettant aux visiteurs de découvrir en temps réel et à 360° le paysage à partir du téléphérique de la ville. Desservie par le mauvais temps, la vidéo n’était pas aussi enthousiasmante qu’elle aurait pu l’être mais l’image était nette, fluide et pouvait être observée sous toutes ses coutures par plusieurs utilisateurs en même temps, sans latence.

 

Conversations vidéo à 360° grâce à la 5G

L’opérateur sud-coréen SK Telecom présentait une solution de conversation vidéo, appelée “5G 360 Video Call”. A partir d’un smartphone équipé d’une caméra à 360 degrés, l’appelant peut montrer en direct et sans ralentissement à son correspondant tout ce qui se passe autour de lui. Toujours dans le domaine de la conversation en vidéo, Samsung a révélé un système baptisé 5G 360 Video Call qui doit également permettre des communications vidéo fluides et en 360°.

 

Place aux robots 5G

La 5G apporte aussi des améliorations dans le domaine industriel, notamment avec les robots. Saoudi Telecom Company (STC) avait mis en place une démonstration pour le prouver en présentant un robot munis de deux bras de manutention manipulant de petits objets. Chacun des bras était connecté différemment et piloté à distance. Bien entendu, le bras connecté en 5G était plus réactif que celui en 4G.

Plus spectaculaire, le “Robot 5G” de l’opérateur NTT Docomo, reproduisait, presque en temps réel, les gestes d’un danseur traditionnel équipé de capteurs de mouvement.

 

Ressentir à distance les matières du bout des doigts

Mais le plus bluffant était sans aucun doute la discrète démonstration de la Technische Universitat of Munchen avec Nokia : 5G Powered Tactile Production System. L’expérimentation permettait de visualiser en temps réel à travers un casque de réalité virtuelle un bras robotisé passant sa tête sur des disques de matières avec différentes structures. La main dirigeant le bras était insérée dans un dispositif proposant un retour haptique donnant la sensation de passer la main sur la matière !

 

Bien des appareils compatibles 5G

Le salon était également l’occasion pour les constructeurs de montrer leurs premiers prototypes d’appareils 5G. A Barcelone, Intel exposait son premier prototype d’ordinateur 2-en-1 compatible avec le nouveau standard. La commercialisation des ordinateurs compatibles avec le standard 5G NR pourrait se faire dès le second semestre de 2019, notamment en partenariat avec Dell, HP, Lenovo et Microsoft.

 

Nathalie Bloch-Sitbon

Partager cet article

Read Full Story