Aux limites de l’innovation

Jouer de la batterie avec un troisième bras robotique

« Le troisième bras fournit une expérience beaucoup plus riche et créative, permettant au batteur de jouer sur plusieurs caisses simultanément, avec virtuosité et sophistication, ce qui n’est autrement pas possible », explique le directeur du centre Gil Weinberg, dans un communiqué de l’université. Issu de l’inspiration de la technologie de capture de mouvements, le bras robotisé répond aux gestes humains et à la musique qu’il « entend ». Quand le batteur déplace ses membres pour jouer un charleston par exemple, le bras va manœuvrer pour jouer sur la ride cymbale. Lorsque le batteur passe à la caisse claire, le bras mécanique se déplace vers le tom.

 

Repousser les limites de l’humain

Le professeur Gil Weinberg voit déjà la naissance de cette nouvelle capacité comme une porte ouverte pour des projets d’une bien plus grande envergure. « Imaginez si les médecins pouvaient utiliser un troisième bras pour leur apporter les outils, des fournitures ou même participer à des interventions chirurgicales. Les techniciens pourraient également utiliser une main supplémentaire pour aider à diverses réparations » explique-t-il. « La musique est basée sur des mouvements très rapides et précis. C’est le moyen idéal pour essayer ce concept de l’augmentation humaine et un troisième bras. »

visuel 2

Share This Article

Related Topics

Divertissement

Read This Next

Read Full Story