Game On!

Intel Extreme Masters : un premier tournoi esport PUBG

Le succès de PlayerUnknown’s Battleground (PUBG), le jeu d’arène ultra réaliste, ne cesse de prendre de l’ampleur. Alors que le jeu n’est pas entièrement terminé, les premiers tournois sont organisés. Après la Gamescom, c’est au tour des Intel Extreme Masters d’annoncer un premier tournoi esport avec le jeu PUBG.

 

Ces 18, 19 et 20 novembre, les équipes des Etats-Unis et d’Europe s’affronteront pour se départager les 200 000 $ de cashprize à l’Oracle Arena d’Oakland. En effet, cette année, les Intel Extreme Masters (IEM) proposeront pour la première fois un tournoi Playerunknown’s Battlegrounds (PUBG).

 

 

Un succès sans précédent

Playerunknown’s Battlegrounds est un jeu de tir à la dernière personne développé par le studio Bluehole. Le joueur doit se battre pour localiser des armes et des fournitures sur une île de huit sur huit kilomètres pour être le seul survivant de ces combats sans merci. Le jeu a été créé et peaufiné grâce aux retours des joueurs et de la communauté.

Disponible en accès anticipé depuis le 23 mars 2017, PUBG affiche déjà plus de 15 millions de copies vendues sur la plateforme Steam. Issu d’une entreprise indépendante, le jeu explose tous les records des plus grands blockbusters des jeux vidéo.

En adoptant des mécaniques et des objectifs simples, rapides et en surfant sur la mode du genre Battle Royal qui a en ce moment le vent en poupe, PUBG s’est construit une très solide communauté. Son statut en état de développement laisse également la place à quelques bugs qui rendent de nombreuses situations loufoques et humoristique, participant à sa réputation conviviale. PUBG rassemble ainsi tous les critères pour être le jeu du moment, et nombreux sont ceux qui s’en sont rendu compte.

 

Un premier essai à la Gamescom

Organisé par ESL, ce tournoi eSport de Playerunknown’s Battlegrounds prévu à l’IEM d’Oakland aura un goût d’avant-garde. En août dernier, ESL et Bluehole avaient uni leurs forces pour présenter le PUBG Invitational, la première compétition sur invitation pour le jeu, à l’occasion de la Gamescom. Les débuts de PUBG à l’IEM Oakland seront donc le deuxième tournoi en partenariat avec Bluehole et ESL et un excellent moyen de transformer l’essai. Le tournoi se composera de 20 équipes d’Amérique du Nord et d’Europe, avec 10 équipes invitées et 10 équipes atteignant l’IEM Oakland à travers une série de qualifications.

Toutefois, PUBG reste pour le moment une anomalie en ce qui concerne sa pratique esportive. Le succès du jeu ne peut pas être nié, et c’est probablement grâce à ce succès que PUBG est porté si vite en jeu esport. Changhan Kim, le PDG de PUBG Corp., a déclaré : « Nous espérons que le succès de PUBG constitue une autre excellente occasion d’expérimenter la pratique de l’eSport avec un format différent. Il est essentiel que nous gagnions de l’expérience grâce à des événements tels que la Gamescom PUBG Invitational et les Intel Extreme Masters d’Oakland afin de prendre les bonnes décisions dans l’avenir. »

L’ampleur de la popularité du jeu a récemment conduit à une instabilité des serveurs et de gros soucis de connexion. ESL et le studio Bluehole espèrent remédier à ces problèmes d’ici le 18 novembre afin de garantir des conditions optimales de compétition.

Partager cet article

Read Full Story