L’avenir des équipements wearables

eyeHand, le wearable qui transforme la main en écran de smartphone

Alice Darelle Writer

Comment faire corps avec la technologie que nous utilisons quotidiennement ? La société eyeCam propose un tout nouveau concept de wearable qui révolutionne l’ergonomie du smartphone. Grâce au bracelet connecté eyeHand, la paume de votre main devient l’écran principal de votre mobile, et chacun de vos doigts répond à une fonction particulière.

 

Pourquoi s’encombrer de différents objets connectés de plus en plus imposants, susceptibles d’être volés ou égarés quand un simple bracelet peut répondre à tous vos besoins ? Si le concept paraît simple, le bracelet en lui-même est complexe. Imaginé par la société californienne eyeCam, qui réunit 15 associés passionnés d’innovation, le « smartphone wearable » eyeHand est né du désir de révolutionner notre usage quotidien des objets connectés.

En effet, nos mobiles évoluent sur le même type d’interface depuis plusieurs années. Pour eyeCam, nous ne devrions plus avoir à transporter des PC miniatures dans nos poches d’ici 5 ans. L’entreprise a imaginé un objet « tout-en-un » qui propose une plateforme connectée révolutionnaire, dont la surface de projection fait littéralement « corps » avec son utilisateur.

 

Un wearable multifonctions : communication, contrôle et sécurité

Le bracelet eyeHand se différencie d’une montre connectée car il propose une vraie interface de lecture pour son utilisateur. Grâce à un projecteur, l’écran se déploie sur la paume de la main. Il fait donc un très bon lecteur de médias, bénéficiant d’une surface proche de celle d’un smartphone selon la taille de la main de l’utilisateur.

Les doigts de la main font partie intégrante de cette nouvelle ergonomie : quand une image est affichée, sur chaque phalange est affichée une fonction : recadrer, ajouter un filtre, partager… Quelle que soit l’application lancée, les boutons principaux sont à portée de main pour une utilisation optimale.

 

eyeHand permet de partager des images en temps réel sans brandir son smartphone en concert.
eyeHand permet de partager des images en temps réel sans brandir son smartphone en concert.

 

En effet, eyeHand a été conçu pour réunir les fonctions de plusieurs objets connectés : le bracelet fitness et santé, la tablette tactile, le smartphone et le centre de commande pour la domotique et l’IoT. Plus étonnant encore, cette extension de la main peut aussi faire office de souris 3D et de manette.

Pourquoi vouloir lier les fonctions d’un bracelet connecté à celles d’un smartphone ? Il ne s’agit pas seulement de proposer un objet unique qui répondrait à toutes les fonctions séparément. Grâce à la géolocalisation et aux capteurs sensibles qui détectent et collectent en temps réel les données vitales de son utilisateur (rythme cardiaque, température…) le smartphone wearable pourra agir comme un véritable assistant médical et prévenir automatiquement les urgences s’il détecte un problème.

 

L’accent mis sur la biométrie : lier son smartphone à son identité

« Être la clé de son propre univers » est une des devises d’eyeCam. En effet, la société mise beaucoup sur une autre fonction phare du smartphone wearable : la sécurité des données bancaires et de l’accès à la maison grâce à l’identification biométrique.

Grâce à cette technologie, l’objet est capable de reconnaître son utilisateur et de ne répondre qu’à celui-ci. Cette technique a pour but de permettre la sécurisation de transactions comme les retraits d’argent, les paiements en ligne et l’accès à des lieux.

 

 

L'utilisateur peut effectuer des transactions bancaires en temps réel depuis son bracelet connecté.
L’utilisateur peut effectuer des transactions bancaires en temps réel depuis son bracelet connecté.

Avec le développement de cette technologie dans nos mobiles, nous pourrons à l’avenir faire l’économie des mots de passe, des cartes bancaires et même des clés de la voiture et de la maison.

 

Le smartphone wearable, l’avenir du smartphone ?

Encore à l’état de prototype, eyeHand est actuellement en financement. 1,5 million d’euros ont été levés grâce à une campagne de crowdfunding lancée en août. EyeCam espère que son bracelet révolutionnaire devienne une plate-forme privilégiée pour de nouvelles applications et de nouveaux services connectés. Le succès de son financement prouve qu’elle a déjà su conquérir des investisseurs qui croient à l’avenir de cette nouvelle interface connectée.

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite

Read Full Story