Innovation technologique

Et si le verre permettait de créer des batteries à l’autonomie prolongée ?

Dean Evans Technology Writer Twitter

Ces dernières années, nous avons assisté à d’incroyables avancées technologiques : TV HD et services de diffusion de vidéos en streaming, smartphones tactiles ultra-fins, puissants 2 en 1, voitures autonomes, IA et assistants personnels.

À lire: Dix années d’innovation technologique

En revanche, l’autonomie des batteries n’a pas connu d’avancée significative. La technologie Lithium-Ion actuellement employée dans les PC portables, drones et voitures électriques remonte à 1985. Si les améliorations apportées à l’efficacité des processeurs se sont traduites par une longévité supérieure, nous attendons toujours une nouvelle génération de cellules d’alimentation.

L’attente sera peut-être bientôt terminée. Une équipe d’ingénieurs de l’université du Texas à Austin aurait développé « les premières cellules de batterie entièrement solides qui pourraient permettre de fabriquer des batteries rechargeables plus sûres, qui se chargent plus vite et disposent d’une autonomie prolongée pour les appareils mobiles, les voitures électriques et les stations de stockage de l’énergie. »

teslaenergy_utility2
La nouvelle technologie de batterie de John Goodenough pourrait avoir des implications pour le stockage d’énergie, mais aussi pour les gadgets.

L’équipe d’ingénieurs comprend un expert âgé de 94 ans : John Goodenough, professeur de la Cockrell School of Engineering à l’université du Texas à Austin et co-inventeur de la batterie Lithium-Ion. Sans ses travaux pionniers au début des années 1980 (reconnus par l’ONG américaine National Academy of Engineering en 2014), nous ne bénéficierions peut-être pas aujourd’hui d’une autonomie d’une journée.

Trois fois plus d’énergie

Imaginez donc une batterie qui dure trois fois plus longtemps. La toute nouvelle avancée de John Goodenough, réalisée avec l’aide de Maria Helena Braga, est une formule de batterie qui possède « au minimum trois fois plus de densité d’énergie que les batteries lithium-ion actuelles ».

Cette nouvelle cellule de batterie repose sur l’utilisation d’électrolytes en verre à la place d’électrolytes liquides. En plus d’augmenter la densité d’énergie et d’allonger la durée de vie, ces électrolytes permettent de « remplacer le lithium par du sodium moins coûteux. Le sodium est extrait de l’eau de mer, qui est largement disponible », explique Maria Helena Braga.

amazon-prime-air-private-trial-flying-high-res
Une technologie de batterie plus efficace sera également utile pour améliorer l’autonomie de vol des drones.

Nous avons désespérément besoin de batteries à l’autonomie prolongée. Même si des alternatives ont été annoncées (comme l’hydrogène et le lithium-soufre), les modèles Lithium-Ion et Lithium-Polymère restent les technologies incontournables employées dans nos PC portables, smartphones et, de plus en plus, voitures électriques.

« Le coût, la sécurité, la densité d’énergie, la vitesse de charge/décharge et la durée de vie sont essentiels à l’adoption généralisée des voitures électriques », conclut John Goodenough. « Nous sommes persuadés que notre découverte résout de nombreux problèmes inhérents aux batteries actuelles. »

La technologie de John Goodenough et Maria Helena Braga est détaillée dans un article publié ici.

Copyright de l’image principale : Shutterstock/guteksk7

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite

Read Full Story