L’avenir des équipements wearables

DuoSkin, le tatouage prend le contrôle

Le corps et sa peau semblent être le prochain terrain de jeu pour l’informatique. Microsoft et le MIT ont développé DuoSkin, des tatouages temporaires et communicants.

 

Actuellement, pour contrôler des éléments à distance, il faut utiliser une télécommande, un smartphone ou une tablette. Même si ces appareils sont relativement compacts, ils représentent un certain encombrement et nécessitent d’être tenu dans une main. Microsoft et le Massachusetts Institute of Technology, le célèbre MIT, ont développé conjointement les tatouages DuoSkin. Le but de ces tatouages est de rassembler utile et esthétique, et de convertir la peau en support.

 

Une fabrication simple

duoskin NFC

La fabrication de ces tatouages se déroule en plusieurs étapes. La première est le design du tatouage sur un logiciel qui peut être n’importe quel logiciel de dessin comme Illustrator ou The Gimp car l’important est le support d’impression. Vient ensuite la phase de l’impression sur un support vinyle sur lequel est appliquée une feuille d’or. Le tout est découpé puis collé sur la peau via un transfert à l’eau.

 

Le choix de la feuille d’or dans la conception des tatouages DuoSkin a trois raisons. L’or est un très bon conducteur d’électricité, il ne provoque pas d’allergie cutanée et, malgré le fait que cela soit de l’or, se trouve être bon marché.

 

Trois différents usages

duoskin controle

Les chercheurs du MIT ont prévu trois usages pour le DuoSkin. Le premier est le rôle de contrôleur « input » comme celui d’un trackpad d’ordinateur portable. Cela est possible grâce à l’utilisation de deux couches entrelacées en lignes et en colonne. Le deuxième usage est axé sur l’« output » c’est-à-dire sur le don d’information avec des changements de couleur en fonction de la température du corps. Cela a été rendu possible avec l’utilisation supplémentaire de pigments thermocromes. Enfin, la dernière utilisation vise la communication avec l’adjonction d’une puce NFC intégrant des données pouvant être diffusées à des smartphones par exemple.

 

Ne pas oublier l’esthétisme

 

Il ne faut pas oublier que le DuoSkin est aussi et surtout un tatouage qui a la particularité d’être associé à un programme. Et l’inspiration de ces tatouages vient des Flash Tattoos auxquels ils ont greffé la partie connectée et interactive. Les chercheurs du MIT ont même donné la possibilité d’ajouter de la lumière à ces tatouages grâce à des LED.

duoskin LED

À quand la démocratisation

 

Si le projet semble fonctionnel et prometteur, la mise sur le marché n’est pas encore prévue. En effet, le processus de fabrication est encore très artisanal et le côté programmation du tatouage n’est pas à la portée de tous. Néanmoins, ces tatouages temporaires et éphémères existants déjà, les aficionados des objets connectés pourraient pousser et développer le projet pour le rendre plus accessible.

 

 

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite

Read Full Story