Jeux vidéo

Dix programmeuses qui ont révolutionné le monde des jeux vidéo

Si vous avez toujours supposé que les créateurs de jeux vidéo sont des hommes, vous serez surpris d’apprendre que de nombreux jeux qui vous ont tenus éveillés une bonne partie de la nuit ont été développés par des programmeuses. Qui sont ces femmes ? Nous vous proposons d’en rencontrer dix.

1. Robin Hunicke
Robin Hunicke est connue pour son travail sur le jeu MySims, version Wii des Sims sortie en 2007. Elle enseigne la conception de jeux à l’UC Santa Cruz et a co-fondé la société Funomena. Robin Hunicke est reconnue dans l’industrie pour le soutien qu’elle apporte au développement de jeux, pour ses expérimentations dans la conception, pour ses recherches sur l’adaptation dynamique aux difficultés et la défense des droits des femmes dans l’industrie des jeux.

21-buddysalutes

2. Carol Shaw
En 1978, Carol Shaw a créé une version en 3D d’un jeu classique auquel tous les enfants jouent à l’école : le morpion. Comme elle fut l’une des premières femmes à concevoir des jeux vidéo, elle est considérée comme une visionnaire. Parmi ses créations célèbres, on trouve des titres tels que Video Checkers (1980) et River Raid (1982).

L92JRW

3. Kim Swift
Vous connaissez ces jeux dans lesquels vous utilisez des dispositifs pour ouvrir des portails et vous téléporter d’un endroit à un autre ? Kim Swift a conçu la version originale de Portal en 2007. En fait, la jeune femme a toujours été programmeuse. En 2005, elle a créé le jeu Narbacular Drop, qui a attiré l’attention de Valve (société qui a développé Half Life) et lui a valu d’être embauchée pour travailler sur le premier jeu Portal. Le magazine Fortune a intégré Kim Swift à son classement des 30 personnalités influentes de moins de 30 ans dans l’industrie des jeux vidéo.

portal01

4. Jane Jensen
Si vous aimez les jeux remplis d’émotions fortes et de mystère, vous devez connaître Gray Matter. Ce titre qui repousse les limites du suspense psychologique a été conçu par une autre programmeuse : Jane Jensen. Jane a débuté sa carrière comme rédactrice pour Sierra On-Line, puis s’est ensuite retrouvée à concevoir King’s Quest VI avec Roberta Williams. En 1993, elle a créé Gabriel Knight: Sins of the Fathers, puis en 2010 elle a apporté de la magie aux jeux vidéo avec Gray Matter.

mZnyPA

5. Amy Hennig
Vous vous souvenez des graphismes époustouflants d’Uncharted: Drake’s Fortune à la sortie de la PS3 ? Les brins d’herbe étaient tellement réalistes qu’on aurait dit un terrain de football ! Amy Hennig faisait partie de l’équipe de conception de ce jeu. Son expérience remonte à la console Atari 7800 et son premier jeu fut Michael Jordan: Chaos in the Windy City (1994). Elle a ensuite travaillé sur la série Legacy of Kain et Jak 3. Après cela, son implication dans Uncharted: Drake’s Fortune (2007) et Uncharted 2: Among Thieves (2009) lui a valu une place dans le cœur de tous les joueurs.

giphy-1

6. Dona Bailey
Bien entendu, des femmes ont également été impliquées dans la création des ancêtres des jeux vidéo actuels : les jeux d’arcade Atari sur machine payante. Les générations précédentes de joueurs faisaient la queue pour jouer à Centipede, conçu par Dona Bailey en 1980. Dona a étudié au département de rhétorique et d’écriture de l’université d’Arkansas. Elle a inspiré de nombreux jeux actuels.

31pwP4

7. Christy Marx
Christy Marx est auteure dans tous les sens du terme : elle a écrit des livres, des pièces, des scénarios pour la télévision, des romans graphiques et des jeux vidéo. Esprit créatif connu dans de nombreux cercles, Christy a commencé à travailler avec Sierra On-Line en 1989 sur Conquests of Camelot: The Search for the Grail. En 1991, elle a écrit, conçu et dirigé Conquests of the Longbow: The Legend of Robin Hood. Plus récemment, elle a été consultante en création sur des jeux comme URU: Ages Beyond Myst et The Matrix Online.

xkB1xz

8. Brenda Romero
Le nom Playboy: The Mansion ferait penser que des douzaines d’hommes se cachent derrière la création de ce jeu. Faux ! Brenda Romero (anciennement Brathwaite) en a dirigé la conception. Romero a développé la série de jeux de rôle Wizardry dans les années 1980. En 2005, elle s’est attelée à la création de Playboy: The Mansion, jeu de simulation semblable aux Sims. Elle est ensuite devenue conceptrice en chef de jeux.

Wizardry_1_Proving_Grounds_Of_The_Mad_Overlord_1981_Sir_Tech_screenshot

9. Sheri Graner Ray
Sheri Graner Ray a participé à la création de la série Ultima, qui fit sensation à son époque, et a joué un rôle particulièrement essentiel dans le développement d’Ultima VII. Elle a ensuite travaillé chez Her Interactive, société qui développe des jeux pour les petites filles, puis sur Star Wars Galaxies. Elle est aujourd’hui directrice de la conception chez Schell Games.

giphy

10. Roberta Williams
Nous terminons avec Roberta Williams, fondatrice de l’une des sociétés les plus connues dans l’univers des jeux vidéo : Sierra On-Line. Elle a fondé ce studio avec son mari Ken en 1979 et, en 1980, ils ont sorti leur premier jeu, Mystery House. Roberta Williams a créé la série King’s Quest, l’un des premiers jeux d’aventure, ainsi que Mixed-Up Mother Goose. Son nom est l’un des premiers cités lorsque l’on parle de « programmeuses ».

zpEXwO

Nous voulions vous parler de programmeuses qui ont du succès, mais les femmes sont impliquées dans de nombreuses autres technologies, pas seulement les jeux vidéo. Pour en savoir plus sur les pionnières dans les domaines des hautes technologies et de la science, consultez notre série Mères des inventions.

Partager cet article

Thèmes associés

Jeux vidéo Divertissement Innovation technologique Sciences

Lire ensuite

Read Full Story