Aux limites de l’innovation

Comment payer en caisse avec un smartphone Android ?

Le système de paiement sécurisé avec un smartphone Android est opérationnel avec Paylib depuis quelques semaines. Plusieurs banques le proposent déjà et facilitent les paiements en caisse à hauteur de 300€ environ.

 

Le plafond de paiement sans contact avec une carte bancaire vient d’être relevé de 20 à 30€, mais il peut atteindre 300€ en utilisant le paiement sans contact via un smartphone. Déjà en place sur iOS depuis l’été dernier, ce système doit être opérationnel sous Android avant fin mars en France. Pour l’instant, seules les banques BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole, Crédit mutuel Arkéa, Banque Postale font partie du consortium Paylib. Le Crédit Mutuel CIC devrait bientôt les rejoindre.

paylib-1

Les utilisateurs inscrits dans ces banques et disposants d’un smartphone Android NFC peuvent payer avec. Il suffit pour cela de télécharger l’application de la banque sur le PlayStore, puis d’enregistrer sa carte bancaire.

 

Comment ça marche ?

paylib-code

 

Pour que le paiement soit possible en magasin, l’enseigne doit être équipée de terminaux de paiement sans contact. Aujourd’hui plus de 3,2 millions de boutiques en Europe dont 470 000 en France, disposent de ces terminaux. En approchant son smartphone à quelques centimètres, il suffit ensuite de poser son empreinte ou d’entrer un code, selon la procédure choisie, pour payer automatiquement. Les données bancaires ne sont pas transmises aux commerçants ni stockées dans le smartphone. Un code sécurisé unique est généré pour le commerçant à chaque transaction.

 

 

Un système sécurisé

 

Le plafond de paiement est beaucoup plus élevé qu’avec le paiement sans contact via une carte bancaire qui s’effectue sans validation par code ou empreinte. Avec un smartphone, la transaction est sécurisée promet le groupement des cartes bancaires.

Le plafond est décidé par chaque banque dans la limite fixée pour l’instant par le groupement des cartes bancaires à 300€.

En cas de vol ou perte de son smartphone, la procédure est la même que pour une carte bancaire. Il suffit de déclarer le vol ou la perte à son établissement bancaire et de faire opposition à la carte enregistrée dans l’application Paylib. Aucun paiement ne pourra être effectué sans le code ou l’empreinte du propriétaire.

 

S’adresser à tous les consommateurs

paylib-ok

Paylib n’est pas le seul moyen de payer via un smartphone Android. Des constructeurs de téléphones ou fournisseurs de systèmes d’exploitation mobile proposent également des solutions de paiement (Samsung Pay, AndroidPay …) qui s’adressent seulement à leurs utilisateurs. « Paylib a vocation à adresser tous les consommateurs, quels que soient leur téléphone, leur banque ou le moyen qu’ils ont choisi pour s’identifier et valider leur paiement (empreinte digitale, code pin etc.) », souligne Hervé Bloch, ambassadeur Paylib. « Cependant, pour différentes raisons, dont l’une est que certains constructeurs de téléphone n’autorisent pas l’accès à leur puce NFC de leur téléphone, il n’est pas encore possible de proposer Paylib à tous nos clients potentiels. Mais nous souhaitons bien adresser le public le plus large possible. »

 

Cécile Dard

Partager cet article

Read Full Story