Aux limites de l’innovation

Choisir son futur appartement en réalité virtuelle

Visiter son futur logement alors que le bâtiment n’existe même pas encore, c’est possible grâce à la réalité virtuelle. Les futurs habitants des Jardins de Cyrano à Sannois dans le Val d’Oise peuvent visiter depuis peu leur futur appartement, comme s’ils étaient dedans !

 

Le projet du promoteur Prim’arte, en collaboration avec la start-up SmartVR Studio, va bien plus loin que la simple visualisation d’un appartement modélisé en 3D. Pour Julien Tirmache, gérant de Prim’arte, c’est une nouvelle manière de concevoir l’achat d’un bien immobilier. En effet, il ne se contente pas seulement de modéliser les appartements, mais permet une réelle visite en immersion totale avec une vraie interaction. « Nous voulons permettre à nos clients de se projeter et de se rassurer avant de s’engager dans l’acquisition d’un bien immobilier. Il est très important que le futur acquéreur puisse se sentir ‘chez lui’ », souligne-t-il.

L’animation VR a un autre avantage pour le promoteur. Grâce à son côté innovant, elle devrait attirer les acheteurs jusque dans le bureau de vente, ce qui est déjà un premier pas vers l’achat. En effet, impossible de visualiser l’animation avec son interaction depuis son propre domicile. Elle est accessible depuis un showroom permanent à Sannois, ouvert au public depuis peu.

 

Une visite très immersive

Muni du casque et des manettes à la main, les futurs acquéreurs visitent un des appartements qui correspondent à leurs besoins, depuis le F2 jusqu’au duplex. Ils peuvent changer de pièce, ouvrir les portes, regarder la vue de la fenêtre, visiter les parties communes et même avoir une idée de l’environnement global du quartier. Pour se sentir encore plus chez eux, ils peuvent aussi changer le revêtement au sol, selon le choix réel du promoteur, et décider de la couleur des murs. « Il est souvent difficile de se projeter sur un simple plan ou à travers une maquette », ajoute Julien Tirmarche. « Nous voulons que les visiteurs s’approprient l’espace, qu’ils puissent se sentir bien dans ce qui sera peut-être leur futur logement ».

Visualiser les logements en 3D a aussi permis au promoteur d’améliorer en amont la conception de son projet. « En nous promenant dans les appartements, nous avons pu tester « pour de vrai » les arrangements que nous avions prévus », souligne Julien Tirmarche. « Nous avons, par exemple, changé le sens d’ouverture de certaines portes car ce n’était pas naturel ».

Repartir avec une version simplifiée de sa visite…

Une fois l’expérience dans le bureau de vente effectuée, les potentiels clients repartiront avec un ‘cardboard’ afin de pouvoir prolonger la visite chez eux dans une version simplifiée. « L’objectif est de permettre aux futurs acquéreurs de revoir le logement mais aussi de partager leur ressenti en montrant le bien en 3D à leur entourage », précise Julien Timarche.

Pour l’instant, seul le projet des 59 logements des Jardins de Cyrano est concerné mais Prim’arte ambitionne de développer la VR sur d’autres projets selon le succès de celui-ci. « Nous ne nous sommes pas donnés d’objectifs quantifiés », souligne Julien Timarche. « Nous faisons aussi une opération d’image, nous voulons étonner, faire parler du projet. Et si nous vendons ne serait-ce que trois appartements grâce à cette technologie, nous aurons réussi notre pari ! ».

 

Nathalie Bloch-Sitbon

Partager cet article

Read Full Story