Aux limites de l’innovation

Canicule : comment les objets connectés peuvent aider !

La chaleur de l’été, aussi agréable soit elle après de longs mois de grisaille, peut se révéler étouffante voire dangereuse pour les personnes les plus sensibles. Pour lutter contre les températures extrêmes et la canicule, quelques entreprises ont eu des idées lumineuses pour rester au frais.

 

Elodie, compteur d’eau pour senior

Vitaris et Ecosystemic, marques de téléassistance et de prévention santé, en connaissent un rayon sur l’aide aux seniors. Les deux marques se sont associées pour créer Elodie, un capteur connecté pour analyser la consommation d’eau des personnes âgées.

Une fois connecté sur le compteur d’eau, le capteur collecte, analyse et retranscrit les informations recueillies au sein de différents modules (repas, sommeil, toilettes, bain & douche…), alertant proches et/ou professionnels de santé en cas de situation inhabituelle avec l’application FollowSeniors. Le premier tarif pour ce petit appareil est de 24,90 € et va jusqu’à 49,90 €.

 

ThermoPeanut, discret et efficace

Si les grosses chaleurs du mois de juillet semblent passées, mieux vaut toutefois rester prudent ! ThermoPeanut, petit capteur discret, alerte ses utilisateurs si la température d’une pièce est anormalement élevée. Dans un premier temps pensé pour les seniors, le capteur ThermoPeanut est une excellente solution pour tous. Une fois installé dans la pièce et connecté aux smartphones de la famille, les alertes de températures sont envoyées directement.

 

 

Il est également possible de connecter ThermoPeanut à d’autres appareils connectés, comme la climatisation, pour agir à distance en cas de chaleurs nocturnes par exemple. Il faut compter 29 euros par appareil et il est conseillé d’en placer au moins deux, l’un dans le salon et l’autre dans la chambre à coucher.

 

Un lit pour dormir au frais

Dormir à deux, c’est chouette, sauf quand l’un aime s’emmitoufler dans 15 couches de vêtements et que l’autre ouvre la fenêtre en pleine nuit parce qu’il a trop chaud. Les nuits de canicules, c’est encore pire : trouver la bonne configuration devient un enfer.

La start-up canadienne SmartDuvet propose une solution pour le moins séduisante. SmartDuvet Breeze est une sorte de filet que l’on met entre la couette et la housse, et dont on peut contrôler la température des deux côtés. Deux températures différentes pour deux tempéraments ! Le filet fonctionne avec une box placée sous le lit et une appli sur smartphone. Le SmartDuvet Breeze n’est pas encore commercialisé, il est en pré-commande à 199$ (environ 180 €).

 

 

Diya One X, le robot fraîcheur

Créé par une start-up française, le robot Diya One X a été conçu pour apporter un vent de fraîcheur dans les bureaux ne disposant pas de la climatisation. « Le Diya One X est complètement autonome, il peut réellement se déplacer dans une foule et éviter les obstacles. C’est le seul capable de faire ça », explique Ramesh Caussy, le fondateur de Partnering Robotics, inventeur de ce robot.

 

 

Diya One X analyse la qualité de l’air ambiant, le volume sonore, la température, la luminosité et en érige une carte météo de l’intérieur. Le robot peut ainsi interagir avec d’autres objets connectés et améliorer l’espace de travail.

Partager cet article

Read Full Story