L’avenir des équipements wearables

Basslet, le wearable pour vibrer comme en concert

Alice Darelle Writer

Vos groupes préférés ne passent jamais dans votre ville ? La start-up berlinoise Lofelt a pensé à vous. En imaginant le Basslet, un caisson de basse portatif, la sensation de se trouver en plein live pourra être retrouvée par n’importe qui, n’importe où.

Relié à un casque ou un smartphone, ce bracelet qui ressemble à une grosse montre permet de ressentir la vibration des basses au poignet, de la même manière que si vous vous trouviez au premier rang d’un concert. Lofelt l’a compris : le son n’est pas seulement fait pour être écouté, il est fait pour être ressenti !

 

basslet
Le basslet prend la forme discrète d’une montre.

 

Son utilisation ne se réduit pas à la musique : il est pensé aussi pour la réalité virtuelle et les jeux vidéo. Pour augmenter l’effet immersif et ressentir les explosions comme si vous y étiez, il suffit de le connecter à son PC ou sa console. Avec une autonomie de six heures, l’engin se charge entièrement en moins d’une heure. Pas de souci à se faire : il est petit, puissant, mais totalement silencieux pour le monde extérieur.

Lancé sur Kickstarter avec un objectif de 50 000 euros largement surpassé (l’entreprise allemande a levé 599 950€ !), ce nouveau wearable devrait faire un carton.

Pour se faire une idée des premières réactions des testeurs, il suffit de jeter un œil à la vidéo :

Partager cet article

Thèmes associés

Divertissement Innovation technologique Style de vie

Lire ensuite

Read Full Story