Éducation

Ask Mona, l’IA aux multiples astuces culturelles

Si le numérique a transformé notre accès à la culture, la démocratisation d’une intelligence artificielle toujours plus précise permet de repenser notre relation avec les établissements culturels, et même les œuvres d’art. Ask Mona est le tout jeune projet d’une parisienne de 21 ans qui souhaite insuffler un air de renouveau auprès du jeunes publics des musées.

 

Le chatbot roi des bons plans

Marion Carré, étudiante en master de communication au CELSA, auteure du site « Il était Paris » et Valentin Schmite, diplômé de Science Po Paris ont en effet lancé au mois de mars Ask Mona. Il s’agit d’un chatbot disponible gratuitement sur Facebook Messenger, capable de conseiller des sorties culturelles en fonction de ses envies, de son budget et de sa localisation. Grâce à cet outil, l’utilisateur de Messenger, dont 78% ont entre 18 et 34 ans, bénéficie d’une information ciblée, sans superflu.

 

 

« Nous avons constaté que cette cible était à la recherche de services comme Ask Mona qui leur permet d’y voir un peu plus clair dans l’offre culturelle. Et du côté des lieux culturels, nous nous sommes aperçus que le renouvellement des publics et l’attraction d’une cible jeune était également un enjeu très important. C’est pourquoi nous espérons les mettre en relation plus facilement grâce à notre service », dévoile Marion Carré au site Club Innovation Culture.

 

Une vocation pour l’international

Pour le moment, Ask Mona est en mesure de communiquer les bons plans culture de Paris et ses alentours. Mais les créateurs du projet, bien qu’encore à leurs débuts, ne comptent pas s’arrêter là. Après avoir obtenu des financements encourageants, notamment celui du Ministère de la Culture et de la Communication, Marion Carré et Valentin Schmite visent une portée internationale.

 

 

« Nous allons développer une version en anglais d’ici le mois de juin afin que notre service puisse également servir aux touristes de passage en Ile-de-France. Nous allons également continuer à enrichir notre base de données avec de nouveaux lieux culturels et perfectionner notre technologie en travaillant notamment sur l’intelligence artificielle pour qu’Ask Mona soit en mesure de comprendre et de répondre directement aux requêtes de ses utilisateurs. »

 

Le chatbot futur interlocuteur des musées ?

Et si, en plus de fournir un tas d’astuces pour des sorties enrichissantes, le chatbot pouvait donner la parole aux objets d’arts ? C’est le pari un peu fou du Musée d’Art Moderne de Buenos Aires, qui imagine un chatbot engageant le dialogue entre l’œuvre d’art et l’humain. Là encore, l’équipe derrière le projet fait appel aux capacités de l’intelligence artificielle pour créer une relation unique entre le visiteur et l’œuvre d’art, dotée désormais d’une personnalité.

Ramiro Rodriguez Cohen, directeur de la création chez BBDO Argentina explique sa démarche : « Nous avons pris en compte tous les détails historiques de l’œuvre d’art pour lui créer une personnalité cohérente avec la place qu’elle occupe dans l’histoire de l’art argentin et avec l’avant-gardisme de son créateur ». De quoi faire trembler le plus zélé des audioguides !

 

Partager cet article

Read Full Story