Aetoscan : l’acupuncture 2.0

Quand les nouvelles technologies rencontrent la médecine traditionnelle chinoise, cela donne l’Aetoscan, un appareil de diagnostic ultra-précis qui scanne l’organisme sous toutes ses formes en évaluant le flux d’énergie qui traverse le corps. Avis aux amateurs d’acupuncture, le système débarque bientôt en Europe !

 

Aujourd’hui, de nombreuses solutions connectées sont à notre disposition pour évaluer notre état de santé au quotidien : montres, bracelets, patchs… Munis de capteurs, ils nous collent à la peau et surveillent notre santé en permanence. Les résultats peuvent être transmis en temps réel sur smartphone et tablette grâce aux applications associées, et sont dans certains cas directement envoyés au médecin.

La grande révolution de l’e-santé, c’est d’avoir permis à tout un chacun d’acquérir une plus grande autonomie dans la gestion de sa propre forme, en ayant pour principe l’idée qu’il vaut mieux prévenir que guérir… en effectuant une activité physique suffisante par jour, par exemple.

Ce secteur plein de promesses n’a pas fini de nous surprendre : certains appareils révolutionnaires atteignent un tel degré de précision qu’ils sont utilisés par les médecins afin de détecter l’origine de certaines douleurs. C’est le cas de l’Aetoscan, un instrument de détection issu de la rencontre inédite entre le big data et l’acupuncture.

Aetoscan
Aetoscan est un instrument de détection des points de tension du corps conçu par Aeto Technology, société taïwanaise spécialisée dans l’e-santé.

 

Pour saisir l’intérêt d’un tel dispositif, il faut comprendre comment fonctionne l’être vivant du point de vue de l’acupuncteur, et plus globalement de la médecine traditionnelle chinoise. La douleur ou la maladie résultent d’une perturbation de l’équilibre entre les deux constituants qui nous composent, à savoir la matière et l’énergie vitale. L’énergie circule à travers notre corps le long de conduits appelés méridiens, eux-mêmes jalonnés de centaines de zones ciblées nommées points d’acupunctures.

Lorsqu’une douleur advient, c’est que la circulation de l’énergie vitale est interrompue par un blocage. L’énergie s’accumule ainsi dans une région et provoque un déficit dans d’autres zones. Le praticien a pour mission de rétablir la bonne circulation de l’énergie en stimulant l’épiderme au niveau des points d’acupuncture, le plus souvent à l’aide d’aiguilles.

Bien que la théorie des méridiens n’ait jamais été démontrée scientifiquement, l’efficacité clinique de l’acupuncture est bien réelle : la plupart des patients voient leurs symptômes disparaître à l’issue des séances. Elle est particulièrement recommandée pour traiter les douleurs de dos, la dépression, les migraines, l’hypertension et l’hypotension, les nausées, les coliques, la sciatique et même les séquelles dues à un accident vasculaire cérébral.

 

Aetoscan pour aider à faire le diagnostic

En se fiant à la description de la pathologie du patient, l’acupuncteur va chercher à quel niveau du corps et pour quelle raison l’énergie est bloquée. Cependant, face à l’infini des troubles possibles, certaines douleurs relèvent du mystère et l’interprétation peut s’avérer compliquée. C’est là qu’intervient l’appareil connecté qui permet de scanner les 24 points situés aux extrémités des méridiens, qui débutent et se terminent à l’extrémité d’un doigt ou d’un orteil.

En quelques secondes, l’Aetoscan est capable de délivrer un diagnostic détaillé des zones du corps qui nécessitent un soin en évaluant la circulation de l’énergie à travers le corps. En passant au crible du scan l’organisme en entier, il permet ainsi d’identifier et d’anticiper des problèmes de santé non négligeables (foie, intestin, dos, mauvaise circulation sanguine…).

Aetoscan

 

Les données recueillies sont envoyées vers le cloud pour l’analyse, puis les résultats sont ensuite consultables via l’application et peuvent être montrées à un médecin ou utilisées pour une automédication. Le diagnostic peut s’afficher sous plusieurs schémas possibles pour une interprétation plus efficace : des courbes définissent avec précision le mouvement de l’énergie dans le corps, des graphismes indiquent les troubles que l’utilisateur peut être à même de rencontrer dans son état actuel, en plus des troubles qui l’affectent réellement.

 

Cette petite vidéo montre comment l’utilisation de l’Aetoscan peut améliorer le quotidien au travail, ou aider à déterminer quel type de soin notre corps a besoin. Le dispositif a aussi sa place dans les hôpitaux puisqu’il est déjà utilisé par quelques 10 000 médecins hospitaliers au Japon !

 

 

L’Aetoscan connaît déjà le succès au Japon, à Singapour et en Suisse, et devrait bientôt arriver aux Etats-Unis et en Europe.

Partager cet article

Read Full Story