Aux limites de l’innovation

TMS-Robot, le robot français soigne les victimes d’AVC

Un gain considérable de précision La Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS) est un procédé consistant à stimuler des zones cérébrales de manière indolore et non-invasive. Bien que la pratique de la TMS tende à se démocratiser ces dernières années, Axilum Robotics TMS-Robot reste encore le premier robot développé pour assister les professionnels de santé et les chercheurs dans ce sens. Il se compose d’une bobine de Stimulation Magnétique Transcrânienne, d’un bras robotisé et d’un fauteuil contrôlé par ordinateur. Ainsi, son but est de proposer un traitement alternatif pour des patients atteints de dépression ou d’un AVC et dont les médicaments ne font pas ou plus effet. « Un tiers des patients atteint de dépression résiste à tous les traitements. » affirme Romuald Ginhoux, cofondateur de la société Axilum Robotics.
TMS-Robot L’arrivée de ce robot a permis au corps médical de gagner une précision considérable dans cette méthode de traitement. Avant cette invention, les médecins utilisaient une perche émettant des pulsions magnétiques. Les mouvements du patient et des médecins faisaient en sorte qu’il était impossible de cibler avec précision les zones cérébrales à stimuler. Le robot d’Axilum Robotics automatise ce processus en plaçant directement la bobine de stimulation à l’endroit souhaité. L’image du cerveau est ensuite créée grâce aux IRM. Il existe actuellement une dizaine de robots de ce type dans le monde, des Etats-Unis au Brésil, mais également en France comme au CHU de Nantes, à Grenoble, Boulogne-Billancourt ou encore Strasbourg.   https://youtu.be/CgEOkCv9cOs?list=PLWBnL7ci8l8AaNZ7Jgg6UKou6h-az91Ra   Le robot à la conquête des Etats-Unis D’ores et déjà certifié par l’Union Européenne, ce robot attend désormais l’accord de la FDA (Food and Drug Administration) aux Etats-Unis. L’entreprise Axilum Robotics organise également une levée de fonds pour notamment financer son expansion aux USA, et cherche des investisseurs. Plusieurs professionnels de santé n’ont pas hésité à appuyer le dossier de cette start-up en mettant en avant son potentiel. « Nos essais cliniques du traitement par TMS chez des enfants qui souffrent de paralysie suite à un AVC démontrent des résultats positifs sur l’amélioration de leurs capacités motrices. Ce qui est encourageant dans le contexte actuel où il y a très peu de recours pour le traitement des paralysies post AVC. » explique Kirton Adam, Directeur du programme pour les AVC en pédiatrie, à l’hôpital pour enfants de Calgary au Canada. « Nous avons commandé le robot d’Axilum Robotics, car il permet la précision et la répétabilité de l’orientation de la bobine de stimulation, en particulier pour un patient qui nécessite de multiples sessions. Grâce au suivi des mouvements de la tête, le robot permet aussi de maintenir la bobine sur la cible chez des enfants qui ont parfois la bougeotte à la fin de séances de plus d’une heure. » termine-t-il. TMS-Robot  

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique Santé Sciences

Lire ensuite