Aux limites de l’innovation

Stocker 360 To de données dans une pièce de Quartz

Des chercheurs de l’Université de Southampton ont réussi à enregistrer jusqu’à 360 To de données sur un disque en verre de la taille d’une pièce de monnaie. Les scientifiques ont estimé que ces données pourraient être accessibles pendant 13,8 milliards d’années.

L’équipe d’Optoelectronics Research Centre de l’université a en effet mis au point un processus d’enregistrement et de récupération des données en faisant usage d’un laser femtoseconde, un laser qui émet de très courtes impulsions. Cet outil a donc permis de modifier la structure du matériau et d’y « graver » les informations de manière optique.

 

breveCy

 

La mémoire de l’humanité

En plus de sa capacité à emmagasiner une quantité colossale de données, il s’avère que cette petite pièce de Quartz peut résister à une température très importante, au-delà de 1000 °C. À température « ambiante » – c’est-à-dire ne dépassant pas les 190°C – le matériau pourrait tenir environ 14 milliards d’années sans se détériorer. Avec cette découverte, les chercheurs espèrent avoir trouvé la réponse à la question de la préservation de la mémoire de l’humanité.

« Il est excitant de penser que nous avons créé la technologie pour préserver des documents et des informations en les stockant dans un espace pour les générations futures », a déclaré Peter Kazan, professeur au Optoelectronics Research Centre. « Cette technologie peut assurer le dernier témoignage de notre civilisation : tout ce que nous avons appris ne sera jamais oublié. »

Partager cet article

Thèmes associés

Sciences

Lire ensuite