Aux limites de l’innovation

Nantes : une « Smart City » à la française

C’est à l’occasion du festival Web2day que la ville de Nantes officialise son ambition de devenir une “Smart City” à la française. Mais comment la ville gère-t-elle sa transition numérique ? Web2day souhaite mettre en avant les avancées technologiques et la transition numérique qu’opère la ville depuis 2009, année de la création de l’événement Web2day.

 

Vers une digitalisation de la société

À n’en pas douter, la métropole de Loire-Atlantique a su prendre avec brio le virage de la transition numérique. Labellisée parmi les premières villes du dispositif Frenchtech, la ville de Nantes est une des cités les plus dynamiques de France en matière d’innovation web et numérique. Elle est la première croissance nationale en termes d’emploi dans le numérique, avec plus de 20 800 emplois dans le secteur.

Nantech

C’est dans ce contexte que Johanna Rolland, maire de Nantes, a souhaité partager sa vision de la transition numérique de Nantes et faire un état des lieux des innovations lancées dans la ville. Pour Johanna Rolland, la transition numérique s’efface devant un concept plus global “la digitalisation de la société”, en prenant exemple sur le CHU de Nantes. “Demain, on ne fera pas que transférer le CHU, on inventera l’hôpital du futur“. explique-t-elle. “Pour ce faire on s’appuie sur un système numérique créatif, force de proposition, capable de proposer des nouveaux modèles. (…) On peut faire le choix que le numérique soit au service d’un projet de société.”

 

Une numérisation sociale et mutualisée

La numérisation d’une ville passe également par une mutualisation des sphères créatives et d’une coopération entre secteur public et privé. Johanna Rolland croit à “l’intelligence collective” et l’illustre avec différents projets créés au sein même de Nantes. L’application “Nantes dans ma poche” en est le parfait exemple. Il s’agit d’une application qui réunit de multiples services destinés à faciliter le quotidien des citoyens nantais. Horaires des transports en commun, trafic, actualités des écoles et des établissements publics… “Le service public a aussi cette capacité d’innovation.” déclare la maire. “On a fait cette application en exigeant du groupe qui nous a accompagné, Orange, de travailler avec des start-up locales. On fait le pari du croisement grand groupe/start-up et de lancer la version 0 aux citoyens pour la travailler avec eux.”

Application Nantes and Co
Application Nantes and Co

 

Construire la ville avec les citoyens et relancer le dialogue, c’est aussi la fonction de Nantes and co qui cherche à se faire l’écho de ceux qui s’expriment le moins. Pour Johanna Rolland il s’agit surtout des jeunes actifs qui doivent “concilier vie professionnelle et vie de famille et qui peuvent difficilement assister aux réunions de quartier du jeudi à 19h”. Une initiative qui a permis selon la maire d’augmenter de 40 % la prise de parole de cette classe de la population. Johanna Rolland termine son intervention en remerciant Axelle Lemaire et son initiative de pousser l’élaboration de la loi numérique et a fait appel à la population pour intervenir sur les projets de la ville quant à sa transition énergétique, elle aussi en développement.

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique Style de vie

Lire ensuite