Aux limites de l’innovation

Minecraft pour expérimenter l’intelligence artificielle

Dans les labos de recherche de Microsoft à New York, une petite équipe de cinq scientifiques tentent de faire monter un personnage du jeu vidéo Minecraft sur une colline. Cela peut paraître farfelu et un peu simpliste, mais la tâche est plus difficile qu’il n’y parait. En effet l’équipe essaye en réalité de programmer un personnage doté d’une intelligence artificielle capable d’apprendre les mécaniques du jeu et de les effectuer, comme grimper sur une colline ou encore utiliser les ressources du monde Minecraft comme le ferait un joueur humain.

2016-Microsoft-TechFest-10-1024x683

Fernando Diaz, chercheur dans le laboratoire de New York, est l’une des personnes travaillant sur le projet. Il explique la démarche : “Nous essayons de le programmer pour apprendre, une initiative à l’opposé de la programmation pour accomplir des tâches spécifiques.” Cela signifie que le personnage doté d’intelligence artificielle débute dans le jeu en ne sachant rien à propos de son environnement ou même de ce qu’il est censé accomplir. Il a besoin de comprendre son environnement, comprendre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. À l’image d’un vrai joueur, il doit endurer beaucoup d’essais et d’erreurs, y compris la chute dans les rivières et les puits de lave. L’intelligence artificielle doit également être en mesure de comprendre, par le biais de récompenses supplémentaires, à quel moment il a atteint tout ou partie de son objectif.

 

Le projet AIX repousse les limites de l’intelligence artificielle

 

Ce projet de recherche a été rendu possible grâce à AIX, une plate-forme développée par Katja Hofmann et ses collègues, au laboratoire Microsoft de Cambridge. Dévoilé publiquement en mars 2016, AIX permet aux scientifiques d’utiliser le monde de Minecraft comme un terrain d’essai pour mener des recherches visant à améliorer l’intelligence artificielle.

1430602757-minecraft

Minecraft s’est révélé être le jeu idéal pour la recherche sur l’intelligence artificielle, contrairement à d’autres jeux vidéo plus simples et moins sophistiqués dans le domaine de la création en monde ouvert. Minecraft offre en effet à ses utilisateurs des possibilités infinies, allant des tâches simples comme la marche à la recherche d’un trésor aux plus complexes comme la construction d’une structure avec un groupe de coéquipiers.

 

“Minecraft est la plateforme idéale pour ce genre de recherche, car c’est un monde très ouvert”, a déclaré Katja Hofmann. “Vous pouvez le faire en mode survie, vous pouvez évoluer avec vos amis, etc. C’est vraiment intéressant pour l’intelligence artificielle, car cela nous permet de créer des jeux qui vont au-delà des capacités actuelles”. La plateforme AIX se compose d’un mod de la version Java et d’un code qui aide les intelligences artificielles à ressentir et agir dans l’environnement Minecraft. Les deux composants peuvent fonctionner sur Windows, Linux ou Mac OS, et les chercheurs peuvent programmer leurs IA dans le langage de programmation avec lequel ils sont le plus à l’aise. Pour tous les amateurs de programmation, la plateforme AIX sera disponible via une licence open-source cet été.

 

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite