Aux limites de l’innovation

Londres présente ses premières voitures sans chauffeur

L’été prochain, les premières voitures sans chauffeur investiront les rues d’Angleterre. La ville de Londres a révélé aujourd’hui ces véhicules, issus du projet Gateway qui a coûté huit millions de livres (soit plus de dix millions d’euros).

 

Trois entreprises derrière le projet

Les véhicules sont actuellement en train d’être adaptés pour rouler sur les routes anglaises, mais dès cet été, les voitures sans chauffeur seront testées pendant trois mois. C’est l’entreprise Westfield Sportscars qui sera responsable de la production et le test de ces voitures. L’entreprise Heathrow sera quant à elle chargée du logiciel des voitures tandis qu’une autre firme, Oxbotica, s’occupera de la cartographie ainsi que des capteurs destinés à la sûreté des véhicules.

voiture

Déjà 1,5 millions de passagers

Même si le test de ces voitures dans les villes constitue une première, ces petites navettes n’en sont pas à leur coup d’essai. Elles sont en effet en usage dans l’aéroport d’Heathrow depuis cinq ans. Elles ont pour utilité de transporter les voyageurs de la gare routière au Terminal 5 et ont, depuis leur mise en service, transporté plus de 1,5 million de voyageurs et parcouru trois millions de kilomètres.

Capables d’accueillir jusqu’à six passagers, ces nouvelles navettes seront dans un premier temps évaluées sur des trajectoires précises à Greenwich, Bristol, Coventry et Milton Keynes. Ces trajectoires incluront des zones résidentielles mais également le métro North Greenwich et le quartier d’affaires autour du stade. Un steward sera présent lors des utilisations pour appuyer sur le bouton d’arrêt d’urgence en cas de besoin.

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite