Aux limites de l’innovation

La capacité de mémoire de notre cerveau est aussi vaste que le web

Une équipe de chercheurs du Salk Institute for Biological Studies de La Jolla en Californie est parvenue à estimer à quoi correspondrait le poids de notre cerveau s’il était un appareil informatique. A la surprise générale, ses capacités semblent être plus puissantes qu’on ne le pensait, puisque le cerveau aurait une capacité de stockage correspondant environ à un pétaoctet, soit l’entièreté des contenus disponibles sur le web.

cerveau

 

 

1 pétaoctet pour une énergie de 20 watts

Cette découverte représente environ 10 fois les estimations premières des chercheurs sur les capacités de mémoire du cerveau. Autre découverte des chercheurs tout aussi impressionnante : pour traiter autant d’informations et de mémoire, le cerveau n’utiliserait que l’équivalent de 20 watts d’énergie, soit la puissance d’une ampoule basse consommation

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont modélisé une portion de l’hippocampe en 3D, qui est la zone du cerveau qui est une pièce maîtresse dans le mécanisme de mémoire. Ils ont ainsi découvert un peu plus en détails la communication entre les neurones et qu’il existait 26 tailles de synapses différents. Jusqu’à aujourd’hui, on pensait qu’il en existait seulement trois (petite, moyenne, grande). « En langage informatique, 26 tailles de synapses correspondent à 4,7 bits d’information. Or, auparavant, nous pensions que le cerveau n’était capable que de stocker l’équivalent d’un ou deux bits de mémoire de courte et longue durée dans l’hippocampe », a expliqué Tom Bartol, l’un des auteurs de la publication.

 

Pour découvrir le fonctionnement des synapses, la vidéo ci-dessous en explique les grandes lignes :

Partager cet article

Thèmes associés

Sciences

Lire ensuite