Aux limites de l’innovation

Intel Edison au secours des abeilles !

Nous savons tous que les abeilles sont en danger à travers la planète, et que leur disparition est aussi crédible aujourd’hui qu’elle serait dramatique pour l’ensemble de notre écosystème. Ainsi on estime que les abeilles sont à l’origine d’au moins 1/3 de la nourriture que nous consommons, et nous avons tous déjà vu ces montages nous montrant un rayon de fruits et légumes avec et sans les abeilles. Les programmes visant à les sauvegarder sont nombreux à travers le monde, mais le dernier en date pourrait offrir des résultats inédits et prometteurs.

 

Intel_IntelEdison_abeille
L’abeille porte sur son dos une puce RFID qui échange avec le module Edison placé à l’entrée de la ruche.

 

Une ruche d’iBeilles

Intel s’est associé au CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation), un organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique et industrielle. L’objectif est d’étudier au plus près les abeilles afin de comprendre ce qui engendre leur disparition massive : « Nous avons plusieurs pistes évidentes qui reposent sur les facteurs de stress que sont les maladies, les pesticides, la pollution de l’air, la contamination de l’eau, l’alimentation et les conditions météorologiques extrêmes, explique les chercheurs en charge du projet. Tout cela affecte directement les mouvements des abeilles et leur capacité à polliniser. »

Grâce à l’Intel Edison Breakout Board kit, il a été possible de mettre au point une puce de la taille d’un timbre que l’on installe à l’entrée de la ruche que l’on souhaite étudier. Cette puce devient un centre de données qui recueille toutes les informations utiles à chaque fois qu’une abeille équipée d’une puce RFID miniature (2,5×2,5 mm) passe devant. Ce véritable traqueur d’activité fixé sur les abeilles permet de connaître précisément le temps passé à l’extérieur de la ruche, les échanges qui peuvent exister avec d’autres colonies, tout en relevant tout ce qui concerne la température, l’humidité ou les rayonnements ultraviolets qui affectent la ruche. « Intel Edison Breakout Board kit est la plateforme idéale pour ce type de recherche, affirme le professeur Paulo de Souza, responsable du projet chez CSIRO. Elle est incroyablement fiable, très petite, flexible en termes de programmation, le tout pour une consommation énergétique très faible. En outre, nous pouvons aisément la customiser selon nos besoins, ce qui pour nous est parfait car nous pourrons nous adapter au fur et à mesure en ajoutant des fonctions. »

Intel_IntelEdison_abeille

Qui sauve les abeilles sauve le monde

Sauver les abeilles n’est pas une simple lubie car elles jouent un rôle essentiel dans l’écosystème mondial, et sans elles nous serions rapidement dans une situation critique. CSIRO a réalisé un premier essai concluant à Hobart, capitale de l’État de Tasmanie en Australie, où 10 000 abeilles ont été équipées d’une puce installée sur leur dos. Maintenant que la méthodologie est en place, le projet va pouvoir prendre une envergure internationale qui pourrait conduire à la sauvegarde des abeilles : « Les colonies d’abeilles s’effondrent un peu partout à travers le monde et nous ne savons pas pourquoi, ajoute le professeur Paulo de Souza. En raison de la gravité de la situation et de son urgence, nous avons compris l’importance de développer une méthodologie que n’importe quel scientifique pourrait exploiter facilement. De cette manière, nous pouvons partager nos découvertes et comparer nos résultats avec ceux des autres pays, et ainsi mettre en place un programme efficace de préservation des abeilles. Cet effort global est un fantastique exemple de ce que nous promet l’Internet des objets. »

Intel_IntelEdison_abeille

Partager cet article

Thèmes associés

Sciences

Lire ensuite