Aux limites de l’innovation

Immersion à 360 degrés au RGLab

Cette année à Roland Garros, le tennis se filme à 360 degrés. Après les formats HD puis ultra-HD, les équipes présentes dans le stade explorent toujours les nouvelles technologies de retransmission vidéo. Plusieurs expériences sont proposées pour les visiteurs de l’espace RG Lab (un espace de recherche et de développement installé à Roland Garros) et pour tous les spectateurs qui disposent d’un smartphone ou d’un casque de réalité virtuelle.

RGLab Roland Garros

Dans une première installation, la plus grand public, tout part des petites caméras de la start-up française Giroptic : cet engin capable de filmer à 360 degrés permet pour seulement 500 euros d’équiper un cours de tennis. Placée par exemple sur la chaise de l’arbitre, son rôle va être de capter ce qui se passe sur un court de tennis et d’envoyer l’image déjà recomposée à deux destinataires : l’espace France Télévisions et à un serveur de streaming vidéo.

S’en suit l’expérience du tennis la plus immersive que l’on pourrait imaginer : grâce à l’application RG 360 disponible sur Android ou iOS, n’importe qui peut récupérer le flux capté par la caméra et en faire un support de réalité virtuelle. Si vous possédez un casque comme le Gear VR de Samsung, vous pourrez assister aux échanges de balle comme si vous étiez à la meilleure place, celle de l’arbitre. L’application reconnaît les commandes de la tête et va faire tourner le champ de vision en suivant votre mouvement.

RGLab Roland Garros
Immersion totale en 360° au RGLab via la tablette

Tester la technologie RealSense pour plus d’immersion encore

 

Dans l’espace France Télévisions du RGLab, tous les visiteurs peuvent tester cette technologie et profiter d’un journal télévisé réalisé quotidiennement par les équipes du groupe, tourné à 360 degrés grâce à des caméras professionnelles 4K qui permettent de diffuser ces flux dans une salle où les murs sont devenus des écrans pour une expérience d’immersion totale. Sur le stand encore, la technologie de réalité virtuelle cohabite avec Intel RealSense, cette caméra qui vous permet de contrôler un ordinateur – et donc une vidéo – avec des mouvements de la main. En somme, une sorte de Kinect miniature et adaptable à tous les contenus et qui équipe déjà plusieurs ordinateurs portables grand public. Découvrez d’autres possibilités offertes par Intel RealSense ou choisissez votre PC déjà équipé de cette caméra

Ici, c’est la version pour les développeurs que l’on retrouve et on bouge la main de droite à gauche pour centrer la caméra sur le point qui nous intéresse. Un bruit sur notre gauche ? Il suffit de faire tourner le champ de vision pour voir d’où il vient. Ces expériences qui peuvent paraître futuristes ont une particularité qu’elles n’avaient pas il y a quelques années : pour quelques centaines d’euros, une chaîne de télévisions comme un particulier peut s’équiper des outils nécessaires et commencer à tourner.

Car ce qui se passe aujourd’hui à l’occasion de ce grand tournoi de tennis n’est que le début d’une nouvelle manière de concevoir l’information filmée. Le spectateur n’est plus seulement passif, mais actif : la caméra n’a plus d’œil, elle est au contraire un périscope qui permet de se tourner dans toutes les directions. Faire du live de très bonne qualité avec des moyens si peu coûteux est une grande première — pouvoir partager l’instant de la même manière chez soi, c’est un rêve que beaucoup n’auraient pas cru accessible si tôt.

Les cours Suzanne-Lenglen et Philippe-Chatrier vont recevoir cette semaine un traitement technologique tout particulier, mais ils ne sont que les premiers d’une longue série à venir. Aujourd’hui, la technologie est prête, les médias sont volontaires : il ne reste qu’au grand public à s’équiper pour en profiter un maximum.

RGLab Roland Garros
Immersion totale en 360° au RGLab

Photos 1/2/3 : Guy Pichard

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite