Aux limites de l’innovation

FreeD : cette technologie de diffusion 5K spectaculaire permet de créer des extraits à 360° en différé des matchs de football

Marek Hoffmann Autor, Hemd & Hoodie

Nous traversons une époque où la technologie, les outils et les innovations transforment notre quotidien. Mais n’est pas « révolutionnaire » qui veut, pour cela il faut avoir le potentiel de modifier de façon durable un système et établir une nouvelle tendance.

Par exemple, lorsque Matrix est sorti en 1999, ce film de science-fiction a non seulement connu un succès planétaire, mais est devenu une référence dans l’histoire du cinéma.

FreeD ouvre la voie à une toute nouvelle dimension

C’est en partie grâce à l’utilisation novatrice de la photographie numérique au ralenti, avec des angles de prise de vue à 360°, qu’une expérience cinématographique totalement nouvelle a pu être mise en place, du fait de l’utilisation de différentes perspectives et de la mise au point sur des détails normalement non visibles. Replay Technologies travaille en collaboration avec Intel sur une technologie de caméra similaire mais plus progressive, annonçant une révolution dans les retransmissions sportives.

Première européenne pour un format vidéo révolutionnaire

Au cours d’un récent projet pilote portant sur les retransmissions de football professionnel en collaboration avec Sky, la principale chaîne cryptée britannique, une entreprise basée en Israël s’est associée avec Intel pour démontrer les possibilités incroyables offertes par la technologie propriétaire Free Dimensional, déjà récompensée par un Emmy Award.

Tout comme Néo dans Matrix, l’action décisive d’un joueur de football peut être vue à 360°, ainsi que sous différentes perspectives et distances focales. Découvrez ce dont FreeD est capable dans la vidéo ci-dessous (en allemand) :

Y-a-t-il eu main ou le ballon a-t-il été joué au pied ? Le joueur était-il hors-jeu ou juste sur la même ligne que le défenseur ? Faut-il demander un penalty ou le joueur a-t-il plongé ? Ces questions qui échauffent rapidement les esprits pourraient rapidement devenir consensuelles.

Les spectateurs ont depuis longtemps la possibilité d’analyser et de revoir en détail les moments clés grâce au ralenti. Mais FreeD ouvre désormais la voie à une toute nouvelle dimension, une véritable première en Europe. Nous parlons d’une « nouvelle ère dans l’histoire du sport », explique Jonathan Levene, vice-président du développement commercial de Replay Technologies, qui est naturellement enthousiasmé par cette technologie de caméra.

stade 3d

Couverture d’un terrain de football avec une matrice vidéo

Pour obtenir ces angles de vue impressionnants, le stade réquisitionné pour le projet a été préalablement équipé de 32 caméras fixes 5K, d’une résolution de 5120 x 2880 pixels.

FreeD autorise différents angles d’affichage et permet d’effectuer un zoom avant

Six de ces caméras disposaient d’un zoom, tandis que les autres étaient équipées de focales fixes. Elles ont été installées sous le toit du stade et autour du terrain à un intervalle précis, afin d’assurer la couverture vidéo totale requise par le système. Bien que cette installation ait été réalisée en moins de quinze jours, la précision et la complexité technique derrière cette tâche n’en sont pas moins incroyables.

La disposition des caméras a pour objectif de couvrir l’ensemble du terrain avec une matrice vidéo. Ainsi, chaque section du terrain est associée à des coordonnées X-Y-Z, qui permettent également de générer des images en 3D.

Le système de coordonnées permet non seulement de capturer des scènes sous tous les angles possibles, mais aussi de faire un zoom sur différentes zones de jeu. FreeD utilise exclusivement des caméras haute résolution conçues à cet effet, ce qui permet de réaliser un zoom sans perte significative de qualité d’image.

caméra

Un projet rendu possible grâce à la Loi de Moore

La question demeure : pourquoi cet effet appelé « bullet time » (effet de ralenti), bien connu au cinéma depuis de nombreuses années, a-t-il mis si longtemps à atteindre le petit écran ? La réponse est d’une simplicité désarmante : la génération d’une image à 360° implique une complexité technique importante, et par conséquent un coût financier difficile à justifier.

matrix2

« Il y a quelques années, la puissance de traitement nécessaire actuellement pour FreeD aurait tout simplement été trop coûteuse à mettre en œuvre. Mais tout a changé, notamment du fait des progrès réalisés par Intel en termes de conception et de fabrication de composants. De telles innovations sont désormais plus économiques et par conséquent, de plus en plus accessibles au grand public », explique Dieter Hoffend, Head of Large Clients and New Business Areas chez Intel.

« Grâce à la Loi de Moore », poursuit M. Hoffend, « nous sommes désormais en mesure de voir les événements sportifs sous des angles totalement nouveaux et très intéressants. » Intel, Sky et Replay changent les règles du jeu au sens noble du terme.

graphique

La magie réside dans les processeurs Intel

En guise d’explication et pour resituer les déclarations de Dieter Hoffend dans leur contexte, considérez les chiffres suivants, qui permettent de se faire une idée de la dimension dans laquelle FreeD évolue.

Au cours d’une seconde d’utilisation au débit maximal, les 32 caméras haute technologie collectent 1 To de données, un volume vertigineux qui nécessiterait 212 DVD classiques pour être stocké. Pour enregistrer les données vidéo du match pendant le projet pilote, une unité de diffusion à demi remplie de disques durs a été utilisée. Mais la magie résidait ailleurs, dans les serveurs Intel®.

Des prises de vue de qualité grâce aux processeurs Intel® Xeon® E5 et Intel® Core™ i7

Afin de permettre à Sky de présenter à ses abonnés une vue à 360° des prises sélectionnées au cours de la première, tous les enregistrements en 5K réalisés simultanément ont dû être fusionnés et montés. Ce processus impliquait une solution informatique hautes performances, incluant plusieurs douzaines d’ordinateurs équipés de processeurs Intel® Xeon® E5 et Intel® Core™ i7 ultra-performants. Toute cette puissance de traitement a permis de convertir en quelques secondes à peine les flux vidéo pour obtenir les positions virtuelles des caméras requises.

« Toute l’équipe de FreeD est très fière d’être associée à Intel afin d’offrir notre format tridimentionnel révolutionnaire aux fans de football en Europe », commente M. Levene. Sans la puissance de calcul massive d’Intel, la technologie FreeD serait à peine possible.

Un nouveau chapitre dans l’histoire du sport à l’ère numérique ?

Lorsque Mario Götze a marqué le tir au but décisif qui a scellé le sort de la Coupe du monde de la FIFA en 2014 au Brésil, toute l’Allemagne s’est réunie dans les rues pour célébrer cette victoire. Mais seuls les experts et les inconditionnels mesurent à quel point ce tir était complexe, du début à la fin.

Caméra, copie

Et pourtant, cette performance littéralement magistrale n’a été filmée que de façon relativement restreinte, car les images de ralenti étaient limitées à quelques caméras positionnées à des points stratégiques.

Avec FreeD, les spectateurs pourront vivre toute la tension des rencontres sportives ainsi que les moments spectaculaires et historiques de façon bien plus avancée.

 

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite