Aux limites de l’innovation

Eagle Borg : une combinaison de super-héros imprimée en 3D

Monika Vaverová ose rêver. Cette talentueuse créatrice est devenue accro de mode par le biais de la science-fiction et de kl’heroic fantasy. « J’aime tenter de nouvelles expériences », déclare-t-elle. « Mon travail s’axe principalement sur des costumes destinés à des projets artistiques, de science-fiction ou futuristes, très proches de la technologie. »

Sa création Eagle Borg illustre bien sa passion, puisqu’il s’agit d’une tenue en similicuir, lycra et plastique imprimée en 3D, mélange surprenant entre un aigle et un cyborg. Elle comporte également des éléments de style super-héros, qui ne sont pas sans rappeler un elfe blindé du Seigneur des anneaux.

À l’instar des robes imprimées en 3D d’Anouk Wipprecht, le travail de Monika montre ce qui se produit lorsqu’une imagination débordante croise la technologie.

Au collège, Monika rêvait de devenir créatrice de mode. C’est là qu’elle a appris les bases de la confection et du dessin. Cependant, elle s’est vite rendu compte que la conception de vêtements prêts à porter pour la grande distribution ne l’intéressait pas et ne constituait pas un défi. Elle voulait se consacrer à des créations de pointe plus futuristes.

Eagle Borg est un projet à sa mesure. Il s’agit d’une tenue sur mesure conçue pour la chanteuse tchèque Markéta Poulíčková, qui l’a portée à l’occasion du défilé de mode Fashion.stl à Prague en 2015.

Son casque et son col à plumes spécifiques ont été imprimés en 3D sur une imprimante DeeGreen et 800 g de plastique PLA. Monika a délibérément laissé les « plumes » intactes afin de montrer la beauté angulaire du produit brut imprimé en 3D.

Croquis de la robe Eagle Borg
Du croquis à la robe terminée, il a fallu quatre moins pour réaliser la tenue Eagle Borg.
Eagle Borg avec casque
Le casque et le col à plumes ont été imprimés en 3D sur une imprimante DeeGreen.

Du croquis à la robe terminée, il a fallu quatre moins pour réaliser la tenue Eagle Borg. Monika a collaboré avec Martin Žampach et Tomáš Kubata de la société YSoft be3D pour créer les éléments uniques imprimés en 3D.

« C’était ma toute première réalisation sur les imprimantes de be3D », confie-t-elle à IQ. « Me familiariser avec l’impression en 3D fut une expérience très inspirante. Je réutiliserai sans aucun doute cette technologie dans mon travail. »

Robe Eagle Borg
Le travail de Monika montre ce qui se produit lorsqu’une imagination débordante croise la technologie.

En fait, Monika travaille actuellement sur un nouveau projet de costume de science-fiction, qui comportera davantage d’éléments imprimés en 3D que la robe Eagle Borg. Elle admet également être intriguée par l’idée de vêtements « intelligents », qui comportent souvent des pièces en mouvement et des capteurs intégrés.

« J’aimerais travailler avec des personnes impliquées dans ce domaine exigeant. Je me rends compte que l’étude et la production [de vêtements intelligents] prennent beaucoup de temps. »

Bien entendu, des projets comme la robe Eagle Borg représentent un excellent moyen d’attirer l’attention sur le potentiel de la technologie dans la mode. Pourtant, Monika considère l’impression en 3D comme une niche pour des projets uniques plutôt que comme une solution destinée au marché de masse. N’espérez donc pas porter bientôt une robe Eagle Borg.

Fabrication de la robe Eagle Borg
Dans les coulisses de la fabrication de la robe Eagle Borg.

Le projet Eagle Borg est un exemple d’une tendance croissante dans la mode. Des chaussures pour femmes imprimées en 3D de l’architecte Zaha Hadid et de Ben van Berkel (UN Studio) à la robe araignée d’inspiration robotique d’Anouk Wipprecht et la robe Adrenaline de Chromat inspirée par le biomimétisme, des créateurs audacieux transforment les nouveaux outils et matériaux pour fabriquer des vêtements originaux.

Comme le montrent ces exemples, la technologie 3D peut apporter une nouvelle dimension à la mode, en permettant à chacun de créer ses propres vêtements ou de produire des costumes qui auraient leur place dans un film de science-fiction ou une bande-dessinée.

Monika a débuté sa carrière en créant des vêtements pour hommes, mais les femmes représentent désormais une grande source d’inspiration pour son travail. Elle conclut avec ces mots : « J’aime les fortes personnalités, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes, mais je m’efforce d’inclure des éléments qui accentuent la force et l’assurance des femmes. »

Monika Vaverová, créatrice de la robe Eagle Borg
Monika Vaverová, créatrice de la robe Eagle Borg.

Pour en savoir plus sur Monika Vaverová et ses créations, retrouvez-la en ligne sur les sites www.monikavaverova.cz et www.artdotstudio.cz.

Partager cet article

Thèmes associés

Innovation technologique

Lire ensuite