Aux limites de l’innovation

Art et jeux vidéo, l’exposition

L’Art dans le Jeu Vidéo, l'inspiration FrançaiseJean-Jacques Launier, le fondateur du musée Art Ludique et commissaire de l’exposition estime que le jeu vidéo incarne « l’Art Total » en faisant appel “au dessin, à la peinture, à la sculpture, à la création d’univers entiers et de centaines de personnages par jeu, à la mise en scène, à l’animation, au scénario, à la musique, et bien sûr à la conception d’un mode de jeu destiné à transcender l’interactivité.” Cette exposition présente d’ailleurs les studios de jeux vidéo comme les salons artistiques de notre temps.

 

Au début, une idée esquissée au crayon

Les jeux vidéo doivent beaucoup à la patte artistique des directeurs créatifs et artistes français. C’est ce qu’on découvre dans cette exposition à travers des centaines d’esquisses, d’aquarelles, de peintures digitales, de sculptures et d’extraits de jeux qui retracent le chemin de l’idée esquissée au crayon au personnage qui prend vie en 3D sur un écran. C’est une exposition à voir en famille. Les jeunes joueurs en apprendront beaucoup sur la création de leurs héros tandis que leurs parents pourront apprécier le côté artistique des créations. Une manière agréable de redorer le blason des jeux vidéo quand ils peuvent être, au quotidien, une source de tension familiale !

L’exposition est organisée autour de plusieurs thèmes : « dessiner les villes et les cités » (la balade d’Assassin’s Creed Unity dans le Paris de la Révolution sur grand écran est bluffante), « l’invitation au voyage », « imaginer de nouveaux héros et créatures », « l’hommage au 7e art » et « Magie, poésie, contes et féerie ».

 

Quatre grandes thématiques

Dessiner des villes, mégapoles futuristes ou villes médiévales, est un des tours de force des créateurs de jeux. On comprend grâce aux croquis et aux interviews que les concepteurs se plongent avec minutie dans une ambiance pour pouvoir la rendre aussi vivante que possible dans le jeu. Dans Remember Me, un jeu de Capcom, les créateurs proposent une vision de Paris en 2084 où se mélangent des bâtiments connus et des éléments futuristes. Cette atmosphère porte l’histoire de Nilin, une « chasseuse de souvenirs » dont la police a effacé la mémoire et qui est en quête de son identité. Assassin’s Creed Unity prend aussi Paris comme toile de fond, mais cette fois à l’époque de la Révolution française avec une esthétique plus classique et des détails sonores, visuels et historiques (controverse avec le leader du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, mise à part).

Assassin Creed Unity
Assassin Creed Unity

 

Dans la section « Invitation au voyage », il s’agit encore d’immerger le joueur dans un monde qu’il soit inspiré de la réalité ou entièrement sorti de l’imagination des concepteurs. Pour Far Cry d’Ubisoft par exemple, on apprend que l’équipe s’est rendue dans l’Himalaya pour s’immerger dans cet environnement et le recrée dans le jeu avec leurs interprétations personnelles. Un exemple qui se répète pour d’autres jeux.

 

 

Passer de l’esquisse au personnage en 3D

« Imaginer de nouveaux héros et créatures » donne à voir comment on passe de l’esquisse au personnage en 3D grâce aux sculptures présentées. Pour Dishonored II, un jeu de Bethesda dont on attend la sortie, l’univers concentrationnaire est peuplé de personnages sombres. Chaque trait de ces brutes au nez cassé prend vie dans des sculptures d’artistes.

En plus de s’inspirer du dessin, de la peinture et de la sculpture, les concepteurs de jeu s’associent aussi au cinéma pour créer des personnages et des productions encore plus réalistes comme le montre « L’Hommage au 7ème Art ». On suit surtout les acteurs Ellen Page ou Willem Dafoe qui sont venus à Paris où leur jeu a été capturé en 3D avant d’être rendu dans le jeu Beyond two souls. Le jeu en devient presque un film interactif. Pour une note de poésie dans ces univers malgré tout assez sombres dans l’ensemble, la section « Magie, poésie, contes et féerie » termine l’exposition avec des tableaux d’une jeune princesse guidée par la lumière et de contes de fées réinventés.

 

Découvrez les commentaires des VIP lors du vernissage et de nombreuses interviews sur http://artludique.com/video.html

Partager cet article

Thèmes associés

Jeux vidéo

Lire ensuite